Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

TO-DE

Suppression des avantages liés aux saisonniers

« Une catastrophe pour les maraîchers français » selon Savéol

Publié le 12/09/2018 par Danielle Bodiou dans
La suppression du dispositif d’allégement de charges spécifiques pour les saisonniers agricoles se traduit par environ 40 000 € de charges annuelles supplémentaires pour une serre Savéol, selon le coopérative. Photo : D.Bodiou/Pixel image
Le dispositif d’allégement de charges spécifiques pour les saisonniers agricoles dit TO-DE (Travailleurs occasionnels - demandeurs d’emplois) sera supprimé au premier janvier 2019. Une décision qui est souvent dénoncée par les organisations de producteurs, craignant pour l'avenir de certaines filières.

​Politique

Les enjeux agricoles de la rentrée

Publié le 05/09/2018 par Bérengère Bosi dans
La rentrée politique s’annonce chargée pour le gouvernement, et l’agriculture ne fait pas exception. De nombreux sujets sont sur la table, et devraient être réglés dans les semaines à venir. Tour d’horizon des projets à suivre de près.

​Coût de la main-d’œuvre

Légumes de France se mobilise contre les réformes du Gouvernement

Publié le 29/08/2018 par Bérengère Bosi dans
Le coût de la main-d'œuvre, déjà plus élevé en France qu'ailleurs, pourrait encore augmenter, selon Légumes de France. © Philippe Leridon/Fotolia
Les Producteurs de Légumes de France tirent la sonnette d’alarme quant à l’augmentation à venir du coût de la main-d’œuvre, au vu des différentes réformes en cours de mise en œuvre par le Gouvernement. Dans un courrier adressé aux producteurs le 27 août, Légumes de France demande aux producteurs de se mobiliser contre la hausse du coût de la main-...

TO-DE : L’Assemblée nationale a tranché

Depuis le 1er janvier 2013, l’exonération de charges sociales sur les travailleurs occasionnels est totale jusqu’à 1,25 Smic et dégressive jusqu’à 1,5 Smic.
Le 20 décembre dernier, l’Assemblée nationale s’est prononcée définitivement sur le projet de loi de finances pour 2013 : depuis le 1er janvier 2013, l’exonération de charges sociales sur les travailleurs occasionnels est totale jusqu’à 1,25 Smic (au lieu de 2,5 aujourd’hui) et dégressive jusqu’à 1,5 Smic (contre 3 actuellement). La FNPF regrette...