Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Commission Européenne

Soutien aux producteurs

Covid-19 : la Commission européenne adopte des mesures supplémentaires pour le secteur des fruits et légumes

Publié le 10/07/2020 par Danielle Bodiou dans
La principale disposition permettra aux OP et à leurs associations de bénéficier d'une augmentation de la contribution de l'UE pour la mise en œuvre de leurs programmes opérationnels. Photo : alexlmx/Adobe stock
Suite à la crise du coronavirus et à son impact négatif sur le secteur des fruits et légumes, la Commission européenne a adopté le 7 juillet une série supplémentaire de mesures exceptionnelles pour apporter un soutien aux producteurs.

Crise sanitaire

Un plan de relance européen salué par le ministère de l’Agriculture et les chambres d’agriculture

Dans son plan de relance européen, la Commission européenne propose d’adopter un budget de l’UE renforcé pour la période 2021-2027. Photo : Sergey Novikov/Adobe stock
Le 27 mai dernier, la Commission européenne a présenté les grandes lignes de son plan de relance européen qui doit contribuer notamment à « réparer les dommages économiques et sociaux causés par la pandémie de Covid-19 ».

Europe

Le Copa-Cogeca demande une aide exceptionnelle pour la filière fruits et légumes

Le Copa-Cogeca demande à la Commission européenne de débloquer une aide spécifique, non puisée dans le budget de la PAC, pour la filière fruits et légumes. Photo : alexlmx/Adobe stock
Le Copa et la Cogeca (organisations professionnelles agricoles, et coopératives européennes) ont demandé à la Commission européenne de « mettre en place des mesures exceptionnelles pour le secteur des fruits et légumes ».

Commerce

Banane : les producteurs européens s’inquiètent d’une baisse des tarifs douaniers sur les importations

L'Apeb dénonce l’ouverture de la Commission européenne à une possible renégociation à la baisse des tarifs douaniers sur les importations de bananes en provenance de pays tiers. Photo : Misko Kordic/Adobe stock
Les producteurs européens de bananes expriment leur forte préoccupation à l’égard d’une possible baisse des tarifs douaniers sur les importations de bananes en provenance de pays tiers.

Perspectives agricoles de l’Union européenne

Une stabilité de la production de pommes et de tomates d’ici 2030

La production de pommes de l'Union européenne devrait se stabiliser au cours de la période 2018-2030. La hausse des rendements compensera le recul des surfaces. Photo : Fotolia
La Commission européenne a publié en décembre un rapport sur les perspectives agricoles de l’Union européenne pour la période 2018-2030. Pour le secteur des fruits et légumes, ce rapport couvre seulement les pommes, les pêches et nectarines ainsi que les tomates.

Pratiques commerciales déloyales

Que retenir du projet de directive européenne ?

Un projet de Directive vise à définir un niveau minimum de protection contre les pratiques commerciales déloyales mises en œuvre au sein de la chaîne agroalimentaire. Photo : jorisvo
La Commission européenne a présenté son projet de Directive sur les pratiques commerciales déloyales à l’égard des petites et moyennes entreprises au sein de la chaîne alimentaire.

Réglementation

La quassine bientôt autorisée en bio

Avec son action insecticide et répulsive, la quassine est de plus en plus utilisée par les arboriculteurs, notamment en bio, contre l’hoplocampe du pommier. Photo : Aerawan
Initialement prévu pour 2017, le rapport d’évaluation sur l’emploi de la quassine comme insecticide en bio vient d’être rendu par l’Efsa. L’autorité européenne a, en théorie, trois mois maximum pour entériner son approbation, compliquant le recours à l’extrait végétal pour le printemps 2018.

Union européenne

Les volumes de retraits triplés en pêches et nectarines pour l'Espagne, l'Italie et la Grèce

Le 24 août 2017, la Commission européenne a décidé de tripler ces volumes de retrait pour l’Espagne, la Grèce et l’Italie en pêches et nectarines.
Les producteurs de pêches, nectarine et abricots connaissent une saison difficile, conséquence selon eux des pratiques de la grande distribution mais aussi de la concurrence espagnole jugée déloyale. Le prix des abricots serait en baisse de 26 % cette campagne, d’après l'association de consommateurs Familles Rurales. Pour soutenir les producteurs...

​OCM Fruits et Légumes

Production intégrée : le niveau d’engagement géré par les OP

Sur demande de l'Areflh, le niveau d’engagement pour la production intégrée sera pris par les organisations de producteurs pour l’ensemble de ses membres.
En mars dernier, une note de l’OCM Fruits et Légumes prévoyait que le niveau d’engagement pour la production intégrée se fasse désormais au niveau des producteurs et, parcelle par parcelle. L’ Areflh , l’Assemblée des régions européennes fruitières, légumières et horticoles, a proposé que l’engagement soit pris par l’organisation de producteurs...

Lutte contre "Drosophila suzukii"

Diméthoate : la Commission européenne est saisie

Sans diméthoate, la filière cerise risque d'être très vulnérable face au fléau que représente "Drosophila suzukii".
Alors que la filière cerise est sous tension depuis plusieurs mois avec la perspective d' une campagne dépourvue de moyen de lutte contre Drosophila suzukii , Stéphane Le Foll a annoncé hier par communiqué qu’il saisissait la Commission européenne . Il s’agit bien sûr du dossier épineux du diméthoate, pour lequel l’ Anses avait conclut, fin 2015,...

Pages