Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

collectif sauvons les fruits et légumes de France

Rappel annuel de l’Efsa

96 % des aliments consommés en Europe respectent la LMR

Selon l'Efsa, "l'exposition alimentaire aiguë et chronique aux résidus de pesticides dans les aliments ne devrait pas occasionner de problèmes de santé chez les consommateurs." Photo : Markus Bormann/Adobe stock
D’après la dernière édition du rapport annuel de l'Efsa sur les résidus de pesticides dans les aliments, près de 96% des échantillons alimentaires se sont avérés exempts de résidus de pesticides ou contenaient des traces de résidus conformes aux niveaux légalement autorisés.

Protection des cultures

Maladies fongiques : vers une nouvelle année compliquée ?

Certains champignons comme la tavelure ont la capacité de s'adapter en contournant les stratégies de lutte mises en œuvre par les agriculteurs. Photo : BASF
Alors que les années chaudes et humides devraient être de plus en plus fréquentes, le collectif Sauvons les fruits et légumes de France s’inquiète d’avoir à sa disposition de moins en moins d'outils de lutte contre les maladies fongiques…

Débat

Fruits et légumes accusés de contenir des perturbateurs endocriniens

Générations Futures a publié le 4 septembre 2018 son rapport « EXPPERT 10 » intitulé « Des pesticides perturbateurs endocriniens dans l’alimentation des Européens ». Photo : Fotolia/Frédéric Massard
Publié en juillet et non en avril comme habituellement, le traditionnel rapport de l’EFSA sur les résidus de pesticides dans les fruits et légumes semblait avoir moins fait de bruit médiatique...

Santé/Environnement

Faut-il avoir peur des SDHI ?

 Mi-avril, des chercheurs de l’Inserm, du CNRS et de l’Inra ont alerté sur la dangerosité pour l’homme d’une classe de fongicides, les SDHI (inhibiteurs de la succinate déshydrogénase). Photo : N.Chemineau/Pixel Image
Dans une récente tribune publiée dans le quotidien Libération, plusieurs scientifiques ont souhaité alerter sur les risques potentiels pour la santé de l’usage en agriculture des fongicides inhibiteurs de la succinate déshydrogénase (SDHI).

​Sortie des pyhto

Sauvons les fruits et légumes de France tire la sonnette d’alarme

Qu'adviendrait-il des exploitations arboricoles et maraîchères si les producteurs venaient à être privés de moyens de protection, se demande le Collectif Sauvons les fruits et légumes de France. Photo : shoot4pleasure10
Alors que le Gouvernement vient de présenter son plan d’actions pour réduire l’usage des pesticides et que l’Union européenne s’est prononcée le 27 avril pour l’interdiction (les cultures sous serre ne sont pas concernées) de trois néonicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame), le collectif « Sauvons les fruits et légumes de...

Collectif Sauvons les Fruits et Légumes de France

Phytos : les producteurs demandent plus de stabilité réglementaire.

Le collectif sur le fait que " la profession s’est engagée depuis plusieurs années dans l’instauration de règles de bonne conduite visant à assurer une coexistence apaisée entre activités agricoles et riverains."
Ce jeudi 30 mars s’achève la semaine pour les alternatives aux pesticides , une opération coordonnée par l’association Générations Futures , visant à promouvoir les alternatives aux pesticides. Un événement qui se clôture sur un décryptage et bilan des programmes agriculture et santé-environnement des candidats à la prochaine élection...

​Interdiction totale des perturbateurs endocriniens

"Sauvons les fruits et légumes" s’inquiète des propositions de Benoît Hamon

L'huile de neem, un insecticide naturel utilisé dans les vergers de pommiers, pêchers, cerisiers ou encore pruniers bio, est reconnu comme perturbateur endocrinien.
À l’occasion d’une visite sur une exploitation agricole de Seine-et-Marne, le candidat à l’élection présidentielle, Benoît Hamon, a présenté , ce lundi 13 février, ses 10 propositions pour l’alimentation , parmi lesquelles est détaillé son plan « Alimentation et santé publique » . Ce dernier prévoit notamment l’interdiction des perturbateurs...

Santé

Pesticides et cancers : Tordre le cou aux idées réçues

Saviez-vous que les hommes et les femmes travaillant dans l'agriculture décèdent significativement moins de cancers que le reste de la population générale?
Quand on parle des pesticides, on évoque très souvent les risques pour la santé et notamment celle des principaux intéressés: les agriculteurs. Alors, les pesticides constitueraient-ils un scandale aussi grand que celui de l’amiante? Une bombe à retardement comme l’expliquait récemment le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll dans les...