Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

bio

Les derniers chiffres de l’Agence bio

Le marché du bio génère 4,56 milliards d’euros

Carte indicative d’après les données recensées par l’organisme certificateur. Chaque point représente une exploitation engagée en agriculture biologique au 31 décembre 2013.
Désormais classé 3 e pays européen en termes de surface en agriculture biologique , la France ne cesse de progresser. Les chiffres de l’ Agence Bio sont éloquents: en cinq ans, les surfaces ont presque doublé, elles sont passées d'environ 600 000 hectares à plus d'un million au premier semestre 2014. En tête des surfaces en bio, nos principaux...

Côteaux Nantais

La biodynamie, « un segment dans le segment »

Premier producteur français de fruits en biodynamie, les Côteaux Nantais comptent 96 hectares de vergers certifiés par Ecocert (bio) et Demeter (biodynamie).
Premier producteur français de fruits en biodynamie, les Côteaux Nantais comptent 96 hectares de vergers certifiés par Ecocert (bio) et Demeter (biodynamie), avec 39 variétés différentes de pommes , 7 variétés de poires, kiwis, coings et petits fruits rouges. Le chiffre d’affaires atteint 15 millions d’euros, pour 110 salariés , auxquels s’...

Coopératives et agriculture biologique

Coop de France sort un recueil de témoignages

Publié le 12/06/2014 par Fleur Masson dans
Aujourd’hui, ce sont 550 coopératives – représentant 7 500 producteurs - qui sont  engagées dans l’agriculture biologique, totalement ou partiellement.
Dans le cadre du printemps bio 2014, Coop de France publie un recueil de 17 témoignages sur les actions mises en place par la coopération agricole pour développer l’agriculture biologique . Pour Christophe Lécuyer, producteur de céréales et président de la commission bio de Coop de France, « les producteurs bio ont su trouver, à travers les...

Verger de la Blottière

Poursuivi puis relaxé

La problématique de la communication sur les démarches sobres en intrants est complexe : faire et faire-savoir sont deux volets indissociables. La filière est sans doute en avance sur l'un et en retard sur l'autre.
Poursuivi pour pratique commerciale trompeuse, le verger de la Blottière (Val de Loire) vient d'être relaxé . En cause : la communication sur ses sachets de pommes vendues à l'unité, qui l'aura trainé au Tribunal correctionnel. En effet, la répression des fraudes n'avait pas apprecié la terminaison "pomme écologique" utilisée par l'entreprise. Et...

Pages