Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

ANPP

Filets paragrêle

La collecte débutera le 1er mars

De gauche à droite, lors d’une conférence de presse au Sival : Jean-Pierre Jouët président du CPA, Daniel Sauvaitre président de l’ANPP, Luc Barbier président de la FNPF et Pierre de Lépineau, directeur d’Adivalor.
Mille tonnes de filets paragrêle recyclés par an et un objectif de collecte de 75% de l’ensemble des filets d’ici 4 à 5 ans. Voici les ambitions du CPA (Comité des plastiques agricoles) en collaboration avec les producteurs de fruits, les coopératives, les fabricants de filets et l’Ademe. Après les films agricoles et les ficelles, la filière...

Communication

Les Vergers écoresponsables bientôt à la télé

Avec une première campagne télé programmée mi-novembre, l’Association nationale pommes poires (ANPP) espère bien renforcer la notoriété du label Vergers écoresponsables lancé il y a 4 ans.
Selon le baromètre CTIFL de mars dernier, le label " Vergers écoresponsables " était connu par 20% des personnes interrogées . Avec une première campagne télé programmée mi-novembre, l’Association nationale pommes poires (ANPP) espère bien renforcer la notoriété du label lancé il y a quatre ans, et qui représente aujourd’hui 60% de la production...

Lobby

Biocoop : la pub qui dénigre

Biocoop a réitéré, à la rentrée, sa campagne publicitaire imaginée par l’agence Fred & Farid et lancée en mai dernier. Intitulée « N’achetez pas… », ses visuels montrent le supposé envers du décor des produits non bio pour dénoncer leurs supposées méthodes de production.

Communication

Les grossistes reprochent à l'ANPP de favoriser les GMS

« Vous délaissez complétement le circuit grossiste / détaillant dans votre stratégie de communication !, se sont agacés des grossistes de Rungis, le 27 août dernier lors de la réunion organisée par l’ANPP à l’occasion du lancement officiel de la campagne pomme.

Pomme

Sustain'Apple : pour une durabilité sociale et sanitaire

Publié le 16/04/2014 par Fleur Masson dans
Pour ce projet de gestion durable des risques SPS (contraintes sociales et sanitaires) dans les filières fruits et légumes frais, les acteurs ont choisi la pomme, espèce aux plus gros enjeux de durabilité des 3 types - économique, sociale et environnementale - pour la France

Prévisions Wapa

Le Sud en retard d’une semaine

« Il est essentiel de retenir qu’au-delà des prévisions de récolte tous les pays de l’hémisphère Sud ont globalement des marchés de proximité en fort développement ! », explique Vincent Guérin, économiste à l'ANPP
5 570 000 tonnes de pommes et 1 476 000 tonnes de poires : voici les prévisions de récolte pour l’hémisphère Sud, rendues publiques le 7 février dernier à Berlin, à l’occasion du Fruit Logistica.

Communication

La pomme part en campagne

Publié le 07/01/2014 par Fleur Masson dans
450 journées d’animations pédagogiques seront organisées dans les magasins partout en France.
L’Association Nationale Pommes Poires lance une nouvelle campagne de communication qui réaffirme les valeurs de la pomme auprès des consommateurs dans près de 5 000 points de vente.

Pomme : davantage de petits calibres

Le retard de croissance entraine une augmentation de 5% de la proportion de petits fruits
La récolte française de pommes est attendue à 1,500 million de tonnes, en hausse de 29 % par rapport à 2012 tout en restant inférieure au potentiel de production. La prévision de récolte européenne, quant à elle, s’inscrit dans la même tendance avec 10 800 000 tonnes attendues. Une mise en marché décalée de 15 jours Autre particularité de ce...

Florence Rossillion quitte l'ANPP et crée FRaxinelle

Florence Rossillion met un terme à "quatre années de collaboration intense". DR
Florence Rossillion l'a annoncé le 5 mars dernier : elle quitte l'ANPP pour créer la société de conseil FRaxinelle.

Prévisons Wapa : "Il n’y a pas de raison que toutes les pommes de l’hémisphère sud inondent l’Europe !"

Le Chili est à la baisse.
5 468 000 tonnes de pommes et 1 520 000 tonnes de poires sont prévues par Wapa pour l'hémisphère sud en 2013 : soit des hausses de respectivement 1 et 2 %. Pour Vincent Guérin, économiste de l’ANPP, il n’y a rien d’alarmant.

Pages