Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Congrès de Saveur Commerce 2017

Primeurs : soyez connectés et authentiques à la fois !

Le primeur de demain sera connecté : pour Luc Hendrickx, de l’association européenne de l’Artisanat et des PME, "aujourd'hui, celui qui n'est pas sur Internet n'existe pas". Ph : DR

Le 24 et 25 septembre derniers, à Sélestat en Alsace, le congrès de Saveurs Commerce est revenu sur les enjeux du commerce de proximité de demain. Pour les primeurs, le défi est lancé : les commerces doivent impérativement adapter leur communication, leur implantation et leurs services.

Le constat est sévère : depuis quelques années, les commerces de centre-ville ferment les uns après les autres au profit des grandes surfaces qui se développent en périphérie. Les causes sont multiples : le côté pratique, les prix bas, une politique de la ville qui encourage ces implantations pour des raisons fiscales, etc.. Mais, pour les primeurs, la bataille n'est pas perdue, car les citadins ont désormais besoin de se reconnecter avec leurs commerces de proximité (lien social,  quête d'authenticité et recherche d'informations).  

Comment sera le primeur de demain ?

Le primeur de demain sera connecté : pour Luc Hendrickx, de l’association européenne de l’Artisanat et des PME,  "aujourd'hui, celui qui n'est pas sur Internet n'existe pas" . Le constat est simple : même physiquement proche de ses clients, il est important de disposer d'une plateforme sur Internet pour promouvoir ses produits.

L'espace de vente sera authentique et chaleureux : "Le primeur ne doit pas hésiter à réutiliser les codes d’antan dans l’agencement de son point de vente", souligne Sauveur Fernandez, consultant expert en prospective-innovation et en marketing durable. On parle alors de "rétroinnovation". 

Enfin, les primeurs doivent être capables d'apporter une information complète sur leurs fruits et légumes afin de rassurer les consommateurs. "Nous, commerçants de proximité, proches de nos clients, nous sommes les mieux placés pour les réassurer et leur apporter davantage d’informations de sécurité ", explique Christel Teyssèdre, présidente de Saveurs Commerce. 

Pierre Lammert, président de l'association des Fruits et Légumes d'Alsace, était également présent au congrès. Il avait accueilli, la veille du salon, le concours MOF (Meilleur Ouvrier de France) au sein du salon Saveurs et Soleil d'automne de Sélestat. Une journée durant laquelle des candidats ont été évalué sur la réalisation de corbeilles de fruits et légumes.
 

Ajouter un commentaire