Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Recherche

Le nouveau LabCom ESTIM étudie les stimulateurs des plantes

Le LabCom ESTIM, regroupant l’UMR IRHS et Arexhor Pays de La Loire, est dédié à la mise au point d’outils d’évaluation des stimulateurs des plantes.
Le LabCom ESTIM, regroupant l’UMR IRHS et Arexhor Pays de La Loire, est dédié à la mise au point d’outils d’évaluation des stimulateurs des plantes. Photo : punghi/Fotolia

En 2013, l’Agence nationale pour la recherche (ANR) a lancé l’appel à projets de laboratoire commun "LabCom" pour inciter les laboratoires académiques et les PME/ETI à travailler ensemble autour d’un même projet scientifique. Le Projet de LabCom ESTIM, déposé auprès de l’ANR en 2015, réunit l’unité mixte de recherche Institut de recherche en horticulture et semences (UMR-IRHS) et l’agence régionale pour l’expérimentation horticole en pays de la loire (Arexhor PL). Le projet a démarré en mars 2016 pour une durée de trois années pendant lesquelles le laboratoire de recherche est financé par l’ANR à hauteur de 300 000 euros. Ce projet est par ailleurs labellisé par Végépolys.

"Nous lançons le LabCom ESTIM. L’ambition de ce laboratoire commun est de générer de l’innovation autour de l’évaluation de nouveaux produits de santé des plantes, grâce aux expertises d’Arexhor PL et de l’IRHS", a annoncé Philippe Grappin, directeur du LabCom ESTIM et enseignant-chercheur à l’IRHS, le 6 avril 2017.

Vigne et tomate

Le LabCom ESTIM est dédié à la mise au point d’outils d’évaluation des stimulateurs des plantes (stimulateurs de défense et biostimulants) sur la vigne et la tomate. Ces deux plantes représentent des situations de culture contrastées en Pays-de-la-Loire, idéales pour éprouver les outils d’évaluation de ces stimulateurs mis au point par le LabCom. À long terme, l’objectif est d’élargir les travaux à d’autres cultures.
 
Les résultats obtenus permettront à Arexhor PL de proposer aux fabricants ou agro-fournisseurs de nouvelles méthodes et outils d’évaluation adaptés à l’évaluation des stimulateurs des plantes. Ces outils permettront également aux conseillers ou utilisateurs de ces produits de mieux comprendre les interactions plantes-produits et d’améliorer leur utilisation pour plus d’efficacité. Les sorties attendues devraient se répercuter significativement sur le développement de la station Arexhor PL, notamment par l’augmentation du chiffre d’affaires ou du nombre de salariés.
 

Ajouter un commentaire