Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Pêche/nectarine

Le CTIFL propose un comparateur en ligne

En quelques clics, Covarfel permet de comparer les variétés de pêche et nectarine. Photo : Fotolia
En quelques clics, Covarfel permet de comparer les variétés de pêche et nectarine. Photo : Fotolia

Pas toujours facile de s’y retrouver parmi toutes les nouvelles variétés de pêches et de nectarines qui arrivent sur le marché. Afin d’aider les producteurs à choisir les variétés à planter dans le cadre du renouvellement de leur verger, le CTIFL a développé une nouvelle application : Covarfel.

Construite à partir des informations obtenues dans le cadre du réseau CTIFL et des stations régionales (Centrex, Sud Expé et Sefra) d’évaluation du matériel végétal, cette application met à la disposition des professionnels les premières informations nécessaires pour les aiguiller dans le choix de leurs variétés.

Comparer en quelques clics

Conçu comme un comparateur, Covarfel permet, à partir de quelques clics, de comparer les informations relatives à chaque variété, et ainsi de sélectionner les mieux adaptées aux critères recherchés.

« Les critères de recherche sont multiples et peuvent être associés : type de fruit, nom de la variété, époque de débourrement, époque de floraison, époque de maturité, production, type de saveur, nom de l’éditeur… Pour le critère maîtrise de l’arbre, la facilité/difficulté de conduite (taille de formation, conduite et type de taille) est renforcée par un jeu de couleur : la couleur verte indique une certaine facilité, alors que la couleur rouge traduit des difficultés techniques. Pour la partie éclaircissage (type d’éclaircissage, époque de réalisation et intensité à appliquer), le jeu de couleur traduit un niveau d’exigences plus ou moins important », explique le CTIFL.

Une note d’appréciation générale a également été attribuée à chaque variété : elle prend en compte la facilité de conduite des arbres, la présentation et la qualité des fruits, le potentiel de charge… mais pas la sensibilité au Xanthomonas pruni pv. La notion de sensibilité au Xanthomonas pruni pv est établie à partir des observations réalisées dans les parcelles du réseau d’évaluation du matériel végétal, mais également des parcelles de producteurs.

« Les informations compilées sont partielles, car obtenues à partir d’un nombre limité d’années d’observation, mais néanmoins fiables, objectives et utiles dans l’aide à la décision. Pour les variétés de grand intérêt, des fiches plus détaillées et étoffées seront réalisées. », précise cependant le CTIFL.

L'accès sur le site du CTIFL, à la rubrique : Espace Professionnels, est gratuit via un identifiant et un mot de passe. Pour cela, il vous suffit de compléter le formulaire d'inscription accessible ici.

 

 

 

Ajouter un commentaire