Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Biocontrôle

Koppert innove contre les thrips et aleurodes

Publié le 10/11/2017 par Danielle Bodiou dans
Les sachets proposés par Koppert sont destinés à améliorer les conditions d’élevage et la reproduction de l’auxiliaire "Amblyseius swirskii" ainsi que la diffusion des agents biologiques au sein des cultures.
Les sachets proposés par Koppert sont destinés à améliorer les conditions d’élevage et la reproduction de l’auxiliaire "Amblyseius swirskii" ainsi que la diffusion des agents biologiques au sein des cultures. Photo : Koppert France

Afin d’améliorer la réussite du biocontrôle des thrips et des aleurodes en conditions limitantes d’hygrométrie, Koppert développe, pour le maraîchage et l’horticulture, une nouvelle solution pour lutter contre ces ravageurs : le sachet Ulti-Mite Swirski.
Destiné à optimiser l’efficacité de Amblyseius swirskii, prédateur des larves de thrips et des œufs et larves d’aleurodes, ce sachet améliore les conditions d’élevage pour cet auxiliaire, sa reproduction mais aussi la diffusion des agents biologiques au sein des cultures. La population d’A. swirskii du sachet se développe rapidement et la libération des auxiliaires en conditions limitantes est au minimum deux fois supérieure en quantité par rapport aux sachets classiques.
 

Une plus large diffusion des acariens prédateurs

Les premiers essais réalisés au début de l'été sur culture d’aubergine dans le Sud-Est de la France par l’Aprel (Association provençale de recherche et d'expérimentation légumière), en collaboration avec la Chambre d’agriculture des bouches-du-rhône, sont très positifs, selon Koppert. Sur cette culture très sensible aux thrips et aux aleurodes, et en conditions climatiques estivales particulièrement chaudes et sèches, le spécialiste du biocontrôle observe une hausse de diffusion des acariens prédateurs de 18 % sur toute la durée de la culture en comparaison à une stratégie sachet longue diffusion associée à un lâcher vrac de 10 individus/m², et 30 % de diffusion en plus sur les six premières semaines.
 

Cibler de nouveaux ravageurs

Thibault Verfaille, chargé de développement macro-organismes chez Koppert France, souligne : "Ulti-Mite swirskii permet d’utiliser les ressources de l’auxiliaire A. swirskii en conditions habituellement limitantes. Les freins habituels sont levés. Nous avons ainsi pu utiliser les sachets Ulti-Mite Swirski en tomate, et précisément en bas de plantes, sur les tiges, environnement jusqu’ici très défavorable à l’A. swirskii. Notre cible était l’acariose bronzée, acarien ravageur très nuisible et en forte recrudescence depuis quelques années en tomate sous serre. A. swirskii a un effet sur ce ravageur, nous le savons, mais jusqu’ici nous n’arrivions pas à faire fonctionner ce couple ravageur-auxiliaire sur cette culture. Les sachets Ulti-Mite, utilisés d’une certaine façon permettent de limiter l’expansion de l’acariose. Cette technique ne suffira pas à elle seule à enrayer cette problématique mais elle y contribue et nous sommes sur la bonne voie. Des recherches complémentaires sont en cours chez Koppert sur ce ravageur."

Les sachets Ulti-Mite Swirski, qui viennent compléter la gamme de solutions Koppert à base d’acarien, sont certifiés 100% compostables industriellement.
 
 
 

Ajouter un commentaire