Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Arboriculteurs du Sud

41 % des aides PAC pour la poire disparaissent

Le 10 mai dernier, un arrêté a été pris pour couper l’aide PAC 2014-2019 aux arboriculteurs du Sud, producteurs de poires destinées à la transformation.
Le 10 mai dernier, un arrêté a été pris pour couper l’aide PAC 2014-2019 aux arboriculteurs du Sud, producteurs de poires destinées à la transformation. Photo : Bert Folsom/Fotolia

Après une coupe subite de 41 % de leur revenu, les arboriculteurs du Sud en appellent au président de la République pour venir voir la situation de lui-même à Vauvert dans le Gard, afin de les rassurer, indique un communiqué de Conserve Gard, Saint Mamet, Felcoop, le CEBI (Comité économique du bigarreau d'industrie) et la FIAC (Fédération des industries d'aliments conservés) ont envoyé hier un communiqué.

En effet, le 10 mai dernier, un arrêté a été pris, "sans concertation avec la filière", de couper l’aide PAC prévue dans le plan 2014-2019 aux arboriculteurs du Sud, producteurs de poires destinées à la transformation ; "alors que les aides PAC sont justement destinées à soutenir la filière des fruits transformés au sirop et à pallier les distorsions de concurrence des fruits étrangers", insiste le communiqué.

De fait, 41 % des aides pour la poire disparaissent. Mais aussi, près de 15 % des aides pour la cerise et 15 % pour la pêche. Sans elles, 150 exploitations de producteurs et 2 000 emplois liés sont menacés.

Conserve Gard, Saint Mamet, Felcoop, le CEBI et la FIAC s’unissent pour appeler le gouvernement à œuvrer avant le 18 juin à la restauration intégrale de ces aides telles que le plan 2014-2019 le prévoit, et cela comme demandé dans les courriers au ministre de l’agriculture des 12 mai et 6 juin, pour l’heure restés sans réponse concrète
 

Ajouter un commentaire