Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

AG de Felcoop

Vers un G4 des familles d’amont ?

Publié le 07/05/2014 par Fleur Masson dans
Bernard Cardinaud quitte la direction de Felcoop le 1er mai 2014 pour laisser les rennes à Magali Filhue.
Bernard Cardinaud (à gauche, aux côtés de sa femme) quitte la direction de Felcoop le 1er mai 2014 pour laisser les rennes à Magali Filhue.

L’Assemblée générale 2014 de Felcoop a eu lieu le 4 avril dernier. Jean-Michel Delannoy, président de Felcoop, a balayé dans son discours l’actualité française et européenne, inéluctablement influencée par le contexte mondial, exprimant sa déception sur la Pac, « qui veut rester le bon élève de l’OMC, en maintenant la doctrine du libre-échange : la toute puissance du marché dirigé par le rapport de force  entre l’offre et la demande ». Felcoop compte sur « la détermination des négociateurs français pour le maintien des mesures spécifiques fruits et légumes dans l’OCM unique.»

L’OCM ne peut être performante qu’avec une réelle stabilité juridique et la suppression de contraintes administratives contraires au but poursuivi. Jean-Michel Delannoy fonde des espoirs sur le nouvel instrument qu’est le fonds de stabilisation des prix mis en place au sein du deuxième pilier de la nouvelle Pac.
 
Vers un New Deal européen et mondial  
   
Le Farm Bill américain vient de renforcer les systèmes de gestion des risques. Pourquoi la PAC ne deviendrait-elle pas un outil structurant pour toutes les filières en offrant des outils assuranciels allant jusqu’au revenu ? Et de proposer, aux présidents d’Interfel et des deux syndicats de branche présents au premier rang, une étude de cas en fruits et légumes à mener de concert avec Felcoop et Coop de France. Le président Delannoy rappelait le besoin de compétitivité pour les filières, envisageant un G4 des familles d’amont : Felcoop, Gefel, FNPF et légumes de France. Il croit à l’interprofession (mais avec quelle représentativité ?) et apprécie la cohésion se mettant en place entre Interfel et le CTIFL ; la recherche et le développement doivent figurer en première ligne.
 
Bernard Cardinaud : une vie au service de la coopération

L’assemblée générale 2014 de Felcoop  a donné quittus à Bernard Cardinaud de son parcours de 40 années au service de la coopération, l’essentiel de sa carrière. Entré « en coopération » au service juridique, fiscal et social, il quitte la direction le 1er mai 2014 pour laisser les rennes à Magali Filhue. Diplomate habile dans les négociations, Bernard Cardinaud n’utilisait pourtant pas un langage convenu.

"Le directeur, c’est aussi le fusible entre les adhérents et le conseil d‘administration. Felcoop est un modèle de démocratie" , conclut-il en  recommandant de continuer à investir Bruxelles pour se battre sur le plan européen.

Bonne retraite Bernard !
 

                                                                                  Linda Kaluzny-Pinon 
1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire