Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

​Recherche

Vegepolys Valley : un nouveau pôle mondial du végétal

De gauche à droite et de haut en bas : Gino Boismorin, directeur général, Bernard Béjar, directeur général adjoint, Yves Gidoin, vice-président chargé de de l’international et Séverine Darsonville, présidente. Photo : M.-D. Guihard/Pixel 6TM
De gauche à droite et de haut en bas : Gino Boismorin, directeur général, Bernard Béjar, directeur général adjoint, Yves Gidoin, vice-président chargé de de l’international et Séverine Darsonville, présidente. Photo : M.-D. Guihard/Pixel 6TM

Grâce à une fusion-absorption, Vegepolys, pôle des cultures spécialisées, et Céréales Vallée, pour les grandes cultures, créent un pôle de compétitivité mondial du végétal. Séverine Darsonville, agricultrice et membre du conseil d’administration de Limagrain en est la présidente.

Deux pôles de compétitivité spécialisés dans le végétal viennent de finaliser un processus de fusion-absorption, alliant les cultures spécialisées et les grandes cultures. Vegepolys, 400 adhérents, à vocation internationale, était engagé dans les cultures spécialisées (maraîchage, arboriculture et cidriculture, viticulture, semences et plants, horticulture ornementale, plantes aromatiques et médicinales). Céréales Vallée-nutravita, 100 adhérents, à vocation nationale, était orienté vers des projets sur les céréales à paille, sur les oléagineux, sur les protéagineux et sur la prévention santé avec la fusion du cluster Nutravita.
Le siège de la nouvelle entité, présidée par Séverine Darsonville, se situe à Angers.
Vegepolys Valley représente plus de 750 projets labellisés correspondant à plus de 2,2 milliards d’euros.

Doté de d’un budget de fonctionnement de 2,6 millions d’euros, Vegepolys Valley emploie près de 30 personnes qui rayonnent sur quatre régions : Auvergne - Rhône-Alpes, Bretagne, Centre-Val de Loire et Pays de la Loire.
L’organisation territoriale s’appuie sur les lieux déjà existants : le siège social à Angers (49), une antenne à Saint-Beauzire (63) près de Clermont-Ferrand, trois antennes dont une à Saint-Pol-de-Léon (29), une à Orléans (45), et prochainement à Lyon (69), deux bureaux, l’un à Rennes (35) et l’autre à Nantes (44). Quant aux adhérents, ils sont répartis sur tout le territoire (27% des adhérents sont hors territoire du pôle).
Afin de favoriser cette proximité, deux vice-présidents territoriaux ont été nommés : Philippe Retière, président des Maraîchers nantais (région Pays de la Loire) et Philippe Laurent (Pileje, région Auvergne - Rhône-Alpes). Deux autres vice-présidents ont été désignés à l'international et à la recherche : Yves Gidoin (JCT Plants, Pays de la Loire) est chargé de l’international et Emmanuelle Chevassus-Lozza, directrice du centre Inra Angers-Nantes, s’occupera de la recherche.
Des antennes existent aussi à l’international : en Chine et au Pérou. Le directeur général est Gino Boismorin , ancien directeur de Vegepolys et Bernard Bejar, ancien directeur de Céréales Valley est directeur général adjoint.
 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire