Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Action de formation préalable au recrutement

Une 15e année de formation des saisonniers à l’UCPT

Publié le 01/02/2019 par Danielle Bodiou dans
Les responsables de l’UCPT, de Pôle emploi (Lannion et Guingamp), de l’Anefa 22 et du centre de formation Ireo lors du lancement de la session 2019 du programme d'action de formation préalable au recrutement. © D. Bodiou/Pixel6TM
D. Bodiou/Pixel image

Les producteurs de l'Union des coopératives de Paimpol et Tréguier (UCPT) viennent de lancer la session 2019 du programme d'action de formation préalable au recrutement (AFPR). Initiée en 2004, cette démarche, menée conjointement avec le Pôle emploi de Lannion et celui de Guingamp, l’Anefa 22 (Association nationale pour l’emploi et la formation en agriculture en Côtes-d’Armor) et le Centre de Formation Ireo, vise à répondre à deux problématiques : satisfaire le besoin récurrent des maraîchers en main-d'œuvre qualifiée et favoriser le retour à l'emploi sur le territoire.
 

Près de 100% des candidats embauchés pour un contrat de six mois

Plus techniques que difficiles, les postes de saisonnier-serriste correspondent à une catégorie de profils très ouverte : effectifs mixtes, pénibilité modérée... Néanmoins, afin d'être opérationnels dans les meilleures conditions, les candidats doivent acquérir un certain nombre de connaissances. Pour ce faire, après un entretien préalable et deux journées en immersion en serre chez un producteur tuteur, le programme AFPR prévoit un stage de formation rémunéré d'un mois alternant théorie (assurée par Ireo) et pratique au sein d'une exploitation signataire. Une dizaine de serristes volontaires, aidés d’un formateur, forment les candidats aux bases du métier : effeuillage, récolte des tomates. Près de 100% des candidats sont ainsi embauchés pour un contrat de six mois. S'il débouche sur un premier contrat, ce dispositif n'en est pas moins un tremplin pour un retour durable à la vie active puisqu'il permet au candidat de faire valoir son expérience auprès d'autres exploitations et de passer d'un contrat à l'autre.
« Grâce à cette action, le demandeur d’emploi entre dans un métier et retrouve un rythme de travail, tout en étant accompagné de professionnels. De son côté, l’employeur connaît son salarié avant le démarrage du contrat. C’est pourquoi l’action de formation préalable au recrutement rencontre un succès », souligne Paul Lavanant, responsable de la formation et directeur adjoint de l’Ireo.
Le dispositif compte aujourd’hui une vingtaine d’employeurs.

Depuis sa création, l'AFPR représente pour le Pôle emploi un investissement de 300000 euros. Plus de 600 personnes au total ont été formées (entre 50 et 60 par an) dont 80% sont allées au bout de leur CDD. Pour Hervé Conan, président de l’Anefa 22 et membre de la commission employeurs à l’UCPT, le programme AFPR apporte la preuve de son efficacité et donc de sa légitimité. « 60% des problèmes d’emploi et de recrutement dans les serres de notre territoire ont été réglés à ce jour », conclut-il.

 
L’UCPT
En bref
Créée en 1974, l'Union des coopératives de Paimpol et Tréguier regroupe les producteurs de légumes frais des Côtes-d'Armor. La coopérative rassemble 500 producteurs au sein d'une organisation structurée autour de la culture, la mise sur le marché et la logistique. Commercialisée sous la marque Prince de Bretagne, la production de l'UCPT atteint les 160000 tonnes de légumes frais par an pour un chiffre d'affaires de 107 millions d'euros. 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire