Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

​Partenariat France-Hongrie

Un programme européen pour inciter les enfants à consommer des fruits et légumes

Publié le 22/03/2018 par Bérengère Bosi dans
La mascotte "Frutti", Laurent Bergé (AOPn tomates et concombres de France), Georges Karolyi (ambassadeur de Hongrie en France), Louis Orenga (directeur d'Interfel) et Balazs Gyorffy (président de la NAK). Photo : B.Bosi/Pixel Image
La mascotte "Frutti", Laurent Bergé (AOPn tomates et concombres de France), Georges Karolyi (ambassadeur de Hongrie en France), Louis Orenga (directeur d'Interfel) et Balazs Gyorffy (président de la NAK). Photo : B.Bosi/Pixel Image

Les organismes agricoles français et hongrois lancent un plan d’action commun pour promouvoir la consommation de fruits et légumes frais auprès des enfants. La campagne de communication, d’une valeur de 5 millions d'euros et financée à 80% par l’Union européenne, devrait s’étaler sur 3 ans à compter du printemps 2018.
Interfel, pour la France, et la chambre d’agriculture hongroise (NAK), ont présenté le 21 mars leur campagne de communication commune destinée aux 6-14 ans, afin de les encourager à consommer davantage de fruits et légumes frais. Car les enfants d’aujourd’hui sont les consommateurs de demain. Aujourd’hui, en France comme en Hongrie, la consommation quotidienne de fruits et légumes est inférieure aux recommandations de l’OMS (400g). Un Français consomme en moyenne 321g de fruits et légumes par jour, un Hongrois seulement 261g. L’objectif principal de la campagne est de faire augmenter la consommation de 3 à 4% dans les ménages avec enfants. Par ricochet, la France et la Hongrie espèrent donner un coup de pouce économique aux producteurs. « L’augmentation de la consommation de fruits et légumes est bénéfique pour la santé publique mais aussi pour des raisons économiques », a expliqué Balazs Györffy, président de la NAK. Même discours chez Georges Karolyi, ambassadeur de Hongrie en France, qui espère que la hausse de la consommation de fruits et légumes permettra d’« assurer un revenu correct à chacun des maillons de la filière ».
 

Reprendre les codes du conte

Pour s’adresser aux enfants, la France et la Hongrie ont uni leurs forces et leur créativité. Interfel et la NAK lancent l’« European Fraich’Fantasy » : un univers merveilleux inspiré des contes dont les héros sont les mascottes Frutti et Veggi. Les deux personnages, déjà connus des enfants, emmèneront les enfants à « Végapolis », à la découverte du « pouvoir secret des fruits et légumes frais ». La communication sera déclinée sous différentes formes : un site Internet, des vidéos sur le Web, des cahiers d’activités, des animations en point de vente, et même un « roadshow » (une tournée itinérante), organisé par l’AOPn tomates & concombres de France. La tournée s’arrêtera dans une vingtaine de villes en mai et juin. Elle visera à donner envie aux enfants de consommer des tomates et des concombres, à travers différents ateliers dont une visite virtuelle d’une serre.
L’AOP fraises de France prendra également part au programme avec un spot publicitaire qui sera diffusé sur les chaînes de télévision pour enfants.
L’univers merveilleux des fruits et légumes frais est déjà disponible sur www.fruttiveggi.eu et bientôt sur www.frutti-veggi.fr.
 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire