Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Tomate

Syngenta construit une serre de démonstration aux Pays-Bas

Publié le 07/06/2019 par Danielle Bodiou dans
La nouvelle serre, qui sera opérationnelle en 2020, vise à favoriser l’introduction de variétés de tomates innovantes et hautement qualitatives et à renforcer la position de Syngenta sur ce marché. Photo : DR
La nouvelle serre, qui sera opérationnelle en 2020, vise à favoriser l’introduction de variétés de tomates innovantes et hautement qualitatives et à renforcer la position de Syngenta sur ce marché. Photo : DR

Syngenta annonce la construction d'une nouvelle serre de démonstration de tomates à Maasland, aux Pays-Bas. L’outil, qui sera divisé en plusieurs sections de cultures sous éclairage artificiel et naturel, pour une surface totale de 14 000 m2, devrait être opérationnel au printemps 2020. Il servira en premier lieu de site de recherche, endossant un rôle dans le développement des variétés de tomates de demain, innovantes et qualitatives. Il formera également une importante plateforme de rencontre où les clients et leurs partenaires commerciaux pourront apprécier la gamme actuelle et future. 1500 m2 seront ouverts aux visiteurs.

« Syngenta continue d’investir afin d'accélérer le rythme d’introduction des innovations et ainsi trouver les meilleures solutions pour satisfaire à la fois les producteurs, leurs partenaires et les consommateurs, tout en tenant compte des contraintes économiques, environnementales et sociétales », souligne un communiqué de la société.

Renforcer la position sur le marché de la tomate

Pour Syngenta, qui occupe une place de leader sur le marché des tomates, cet investissement doit aussi lui permettre d’étendre sa position. « La serre bénéficiera de tous les équipements modernes afin de permettre l'amélioration et la sélection plus rapides et plus efficaces des produits, adoptant la tendance croissante de recours aux nouvelles technologies. »

La serre bénéficiera ainsi d'un système énergétique durable pour l'eau chaude et l'électricité et aura recours à diverses techniques pour permettre une culture économe en énergie. La possibilité de raccorder l'installation au réseau géothermique de la région est également explorée.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire