Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

AgTech

​Plus de 200 M€ levés par les start-up de la Ferme Digitale

Publié le 27/02/2019 par Bérengère Bosi dans
La famille de la Ferme Digitale, réunie au Salon de l'agriculture, rassemble de plus en plus de membres. Photo : b.bosi
La famille de la Ferme Digitale, réunie au Salon de l'agriculture, rassemble de plus en plus de membres. Photo : b.bosi

Trois ans après sa création, la Ferme Digitale, le collectif de start-up de l’agriculture, poursuit son développement. Le collectif est toujours présent sur le Salon de l’agriculture, rejoint depuis peu par trois nouvelles start-up.
 
À l’origine de l’histoire, cinq start-up qui décidaient de se réunir en 2016 au sein de la Ferme Digitale. En 2019, la Ferme Digitale compte 35 membres et « amis » qui touchent 450 000 clients (agriculteurs et grand public), qui regroupent 500 salariés et qui ont levé 200 M€ de fonds.
Trois nouvelles start-up ont dernièrement rejoint le collectif : LinkinFarm, qui met en relation les agriculteurs et les ETA, Promus qui propose des solutions logistiques de transport pour les producteurs et les distributeurs en circuit court, et enfin Poiscaille, circuit court de la mer.
De nouveaux « amis » ont également rejoint le groupe : SMAG, Arteria et l’ESA d’Angers.
 
En 2019, la Ferme Digitale poursuit sur sa lancée et affiche de nouvelles ambitions :

  • devenir la première marketplace innovante pour l’agriculture;
  • atteindre les 50 membres;
  • réunir 200 start-up à l’occasion de la 3e édition du LFDay qui se tiendra le 17 mai au conseil économique, social et environnemental (Paris).

 
Dans la grande famille de la Ferme Digitale, un événement est notable chez l’un de ses membres : Naïo technologies, le constructeur de robots de maraîchage mécanique, a profité du Salon de l’agriculture pour annoncer la vente de son 100e robot de binage mécanique Oz. L’heureux 100e propriétaire est un maraîcher installé en bio qui cultive de l’oignon.

Ajouter un commentaire