Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Pas de Miffel en 2013 : le salon devient biennal

Le Miffel aura lieu les années paires, en novembre. Laurent Magnin réfléchit à un partenariat avec le Sitevi. Photo : droits réservés.
Le Miffel aura lieu les années paires, en novembre. Laurent Magnin réfléchit à un partenariat avec le Sitevi. Photo : droits réservés.

"Le Miffel devient biennal et sera désormais organisé les années paires", a annoncé ce matin Laurent Magnin, président du salon méditérranéen qui ouvrait ses portes à Avignon.

Ce choix est motivé par plusieurs raisons : un coût non négligeable pour les exposants qui préféreraient  n'investir qu'un an sur deux, une ouverture à la viticulture qui justifie une complémentarité avec le Sitevi (qui a lieu les années impaires) et des collectivités territoriales qui resserent leurs budgets.

"Notre objectif est de devenir le point de réference fruits, légumes, viticulture du grand sud-est", a expliqué Laurent Magnin.

De plus, le salon sera à nouveau organisé en novembre, sans doute une quinzaine de jours avant le Vinitech-Sifel de Bordeaux.

"Nous revenons à la formule des premières années. C'est le Parc des expositions qui nous avait contraints d'avancer la date du salon. Mais nous nous sommes rendus compte que la fréquentation était très liée aux conditions climatiques. Et il fait souvent encore très beau au mois d'octobre !"

Les organisateurs du salon vont profiter de 2013, cette année "off", pour entamer un véritable travail de fond sur l'avenir du salon, dont le conseil d'administration a récemment intégré de nouveux professionnels (Gérard Roche de L'Aprel, André Bernard de la FDSEA 84, Yves bayon de Noyer du PEIFL et Christian Argenson de l'Afidol).

"Avec la mise en place des badges numériques, nous avons recueilli des données sur le visitorat. Nous allons essayer de mieux le connaître et d'affiner notre communication à son égard".

Cette année, tous les hall sont pleins et l'objectif des 17 000 visiteurs sera très certainement atteint.

Une question, cependant, demeure :  les concours Innovafel et Innovatech ne seront-ils organisés qu'un an sur deux ?

Fleur Masson

Voir aussi : Le Miffel s'ouvre à la Viticulture

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire