Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Fongicide

Mancozèbe : une interdiction dès janvier 2021

Publié le 27/10/2020 par Olivier Lévêque dans
Suite au vote de l'UE, le mancozèbe expirera le 31 janvier 2021. Photo : O.Lévêque/Pixel6TM
Suite au vote de l'UE, le mancozèbe expirera le 31 janvier 2021. Photo : O.Lévêque/Pixel6TM

Les gouvernements européens ont voté lors d’une réunion en ligne du comité spécifique la Commission européenne (le ScopPAFF, comité permanent des végétaux, des animaux, des denrées alimentaires et des aliments pour animaux) le 23 octobre dernier le non-renouvellement du mancozèbe. L’autorisation actuelle de l’UE pour le fongicide, troisième substance active la plus utilisée sur le continent, utilisé notamment en cultures de pomme de terre, légumière, en arboriculture et en viticulture, expirera donc le 31 janvier 2021. Une période de transition d’un an est prévue (six mois aux distributeurs pour écouler leurs stocks puis six mois aux agriculteurs pour utiliser les produits).
 
Suspecté d'être toxique pour la reproduction humaine et répondant aux critères européens des perturbateurs endocriniens, le mancozèbe était dans le viseur des associations de défense de l’environnement. « Classé cancérigène probable aux États-Unis depuis près de trente ans, reconnu comme hautement toxique en Europe, pouvant provoquer de graves troubles reproductifs, pour la thyroïde, le système nerveux, les yeux ou la peau des êtres vivants, ce produit aurait déjà dû être hors circuit depuis longtemps », souligne l’eurodéputé français Éric Andrieu.
 
En France, un avis de l'Anses daté du 14 avril dernier recommandait à la Commission européenne de ne pas renouveler l'autorisation de mise en marché du mancozèbe « au regard de son niveau de danger et des données de phytopharmacovigilance ».

Ajouter un commentaire