Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

​Importation de cerises turques

Les syndicats dénoncent une « trahison » et un « sacrifice »

Autoriser l'importation de cerises turques: un coup de canif dans la clause de sauvegarde? Photo : L. Theeten / Pixel Image
Autoriser l'importation de cerises turques: un coup de canif dans la clause de sauvegarde? Photo : L. Theeten / Pixel Image

Alors que le ministère de l’Agriculture a déclenché, pour la 3e année consécutive, une clause de sauvegarde nationale pour interdire la commercialisation en France de cerises fraîches provenant de pays qui autorisent encore le diméthoate, les principaux syndicats français ont exprimé leur révolte quant à l’autorisation des importations turques.
« Dans un arrêté du 5 mai 2018, le Gouvernement français autorise les importations de cerises fraîches en provenance de Turquie, souligne la Coordination Rurale. Toutefois, l’utilisation du diméthoate – qui était pourtant à l’origine de la clause de sauvegarde justifiant cet arrêté –  est toujours possible dans ce pays. Alors que la campagne de commercialisation vient de débuter pour les cerises françaises, les producteurs sont mécontents et très inquiets par cette évolution réglementaire. »

La FNPF a, elle aussi, dénoncé ces distorsions de concurrence et en fait l’une des raisons de son soutien à l’action syndicale de la FNSEA le 10 juin prochain.

Le Modef réclame une enquête internationale

Face à ce qu’il estime être un « silence coupable et dangereux pour la santé des Français, qui tue économiquement les producteurs français ne pouvant plus résister à cette concurrence déloyale », le Modef exige que la France organise une enquête internationale sur l’utilisation des produits phytosanitaires avec une classification précise par pays et une interdiction des produits alimentaires importés comme les cerises de Turquie « qui ne respectent pas la législation française en matière d’utilisation des produits phytosanitaires ».
Interrogé par l’AFP, le directeur général de l'Alimentation (DGAL), Patrick Dehaumont, assure pour sa part que les cerises turques, « ont fait leur retour cette année sur le marché français car elles sont désormais sans diméthoate» Le sujet n'a semble-t-il pas finir de faire débat…

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire