Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Observatoire régional de la production bio

Les surfaces en fruits et légumes bio en hausse en Bretagne

Les surfaces en légumes frais ont augmenté de 12% sur un an, à 4612 hectares, et représentent 4% des surfaces engagées en bio. Photo : D. Bodiou/Pixel image
Les surfaces en légumes frais ont augmenté de 12% sur un an, à 4612 hectares, et représentent 4% des surfaces engagées en bio. Photo : D. Bodiou/Pixel image

Grâce à une progression de 12% des surfaces entre 2016 et 2017, la barre des 100 000 hectares en bio a été franchie en Bretagne au cours de l'année 2017, selon les données de l'Observatoire régional de la production bio géré par la Frab1. Selon les estimations au 19 juin 2018, la région compte 2726 fermes biologiques, en augmentation de 13% sur un an.
 
Globalement, l'ensemble des filières a profité de la dynamique positive du développement de la bio en 2017.
Avec 1193 hectares, les surfaces en fruits ont progressé de 21%, principalement du fait de l'augmentation des surfaces en vergers engagés en bio. Elles représentent 1% de l’assolement bio en Bretagne au 31/12/2017.

Les surfaces en légumes frais ont augmenté de 12% sur un an, à 4612 hectares, et représentent 4% des surfaces engagées en bio.

Les herbages ou fourrages, occupent, avec 78720 ha, 74% de l’assolement bio au niveau régional.
 

Une tendance très positive aussi en production animales

Le cheptel de vaches laitières en bio ou en conversion a augmenté de 25% entre 2016 et 2017 et confirme le maintien de la dynamique de conversions laitières lors du 1er semestre 2017, note l’observatoire. On comptabilise ainsi 43 858 vaches laitières bio dans la région.
Le cheptel de vaches allaitantes a progressé de 11% (à 8143), « stimulé par une filière qui continue de se consolider afin de répondre aux attentes toujours croissante en boucherie traditionnelle, GMS et restauration collective ». De même, les cheptels de chèvres laitières et de brebis viande ont augmenté de 15%. L’observatoire constate par ailleurs un fort développement du cheptel truie (+12%), de poules pondeuses (+26%) et surtout de poulets de chair (+80%)
 
(1) Fédération régionale des agrobiologistes de Bretagne
 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire