Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Sitevi Innovation Awards

Les innovations primées au Sitevi 2019

Publié le 02/10/2019 par Olivier Lévêque dans
La nouvelle variété de poire bicolore CH201 C.O.V de Dalival, commercialisée sous la marque Fred, a obtenu une médaille de brone aux Sival Innovations 2019. Photo : Dalival
La nouvelle variété de poire bicolore CH201 C.O.V de Dalival, commercialisée sous la marque Fred, a obtenu une médaille de brone aux Sival Innovations 2019. Photo : Dalival

Les résultats des Sitevi Innovation Awards 2019, Salon qui aura lieu du 26 au 28 novembre prochain, ont été dévoilés. Cette année, trois grandes tendances se dessinent dans le palmarès : le numérique et ses applications, la protection sanitaire des cultures et du vin, un besoin de différenciation commerciale.
 
Pour les secteurs de l’arboriculture et du maraîchage, voici les innovations primées :
 

  • Sun'Agri : l’agrivoltaïsme dynamique (médaille d’or)

Ce système agrivoltaïque de protection climatique des cultures peut aussi produire de l’électricité. Il fonctionne grâce à un pilotage automatique basé sur un algorithme prenant en compte trois données : le modèle de croissance de la plante + les données météo + capteurs à la parcelle. C’est une technologie initiée il y a 10 ans avec l’Inra et l’Irstea. La structure s’adapte à la largeur des rangs et nécessite un permis de construire. Les panneaux sont à 4,5 m de hauteur et n’empêchent pas la mécanisation. Avantages : éviter le stress hydrique et les gelées, mieux gérer l'évapotranspiration. Déjà disponible, le système est gratuit en contrepartie d’un bail de trente ans, ou investissement dans le projet à 100 ou 50% (taux de retour sur investissement de 4 à 5% par an).
 

  • Irstea : le concept Bliss de pulvérisation sans perte (médaille d’argent)

Le nouveau concept Bliss de pulvérisation, mis au point par l'Irstea a été conçu afin de maîtriser les flux de produits et de tendre vers le zéro dérive. Cette innovation brevetée reprend l’effet Coanda étudié en aéronautique. Les sprays sont confinés au niveau du feuillage de la culture, entre deux lames d’air, et la turbulence créée au centre du végétal accroît le dépôt de bouillie sur les feuilles. Les tests du prototype Bliss réalisés sur le banc EvaSprayViti ont montré un taux de couverture des feuilles jusqu’à 87 % pour la vigne. L'Irstea est actuellement en phase de recherche de partenaires pour l’industrialisation, imaginée pour 2021. Développé avant tout pour la vigne, le concept Bliss pourra intéresser l’arboriculture, à condition de réaliser des traitements avec deux tracteurs synchronisés pour encadrer les arbres, indique Vincent de Rudnicki, ingénieur de recherche à l'Irstea. Pour le prix, il serait a priori moins cher que des panneaux récupérateurs, mais plus élevé qu’un pulvé face par face.
 

  • Dalival : la poire CH201 C.O.V, Fred® (médaille de bronze)

Cette nouvelle variété de poire bicolore (présentant un beau blush rouge sur fond vert/jaune), facilement identifiable par le consommateur parmi l’offre actuelle, est distribuée sous la marque Fred®. La poire est ferme, presque croquante, et bien juteuse, avec un bon taux de sucres et une légère astringence, qui lui confère fraîcheur et originalité. Ces caractéristiques gustatives en font un produit particulièrement adapté aux préférences des jeunes consommateurs et aux nouveaux modes de consommation, notamment celle dite "nomade", qui est en croissance forte.
 

  • Agrauxine : une levure contre le botrytis (médaille de bronze)

À appliquer en préventif contre le botrytis sur tomate, sur fraise et petits fruits, sur pêche et sur prune, Julietta® d’Agrauxine, homologué depuis février 2019, est le premier biofongicide à base de levures vivantes Saccharomyces cerevisiae LAS02. Pulvérisée sur les cultures, cette levure résistante colonise les micro-blessures du feuillage et des fruits, portes d’entrée du botrytis, et agit ainsi en concurrençant le pathogène. La sélection de la souche résistante LAS02 n’implique aucune contrainte de stockage ni d’application, et colonise les blessures du feuillage ou des fruits plus vite que le botrytis. Julietta® est autorisée en agriculture conventionnelle et en agriculture biologique.
 

  • Aquadoc : une solution de gestion partagée de l’eau (médaille de bronze)

La solution Andromède d’Aquadoc permet un meilleur partage d’une ressource en eau limitée en débit et en volume, pour la viticulture en premier lieu, mais également pour d’autres productions. Les administrateurs utilisateurs d’un même réseau d’irrigation fixent ainsi les règles d’allocations des volumes, évitant ainsi tout risque de conflit d’usage. Le système est basé sur un logiciel d’optimisation de la répartition de la demande en eau, avec des capteurs connectés pour contrôler et piloter les quantités d’eau consommées pour chaque parcelle et enregistrer l’historique des prélèvements. Le logiciel gère les priorités selon les demandes, puis chaque producteur pilote les fréquences et les durées d’ouverture/fermeture des vannes depuis son Smartphone ou son ordinateur. Une alerte sur les éventuelles anomalies de débits ou de pressions est automatiquement remontée sur le logiciel, permettant au producteur d’aller réparer le problème sur place. Le prix est à définir selon le projet d’irrigation (principalement le nombre de compteurs par point d’eau), mais estimé à 5-8% de plus-value sur un réseau global, comparativement à un système de gestion traditionnel d’après la société.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire