Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Insecticides

Le Gouvernement interdit l’usage de deux nouvelles substances phytopharmaceutiques

Publié le 06/01/2020 par Caroline EVEN dans
Afin de protéger les pollinisateurs et les écosystèmes, le Gouvernement interdit l’usage de deux nouvelles substances phytopharmaceutiques. Photo : Jbosvert / Adobe Stock
Afin de protéger les pollinisateurs et les écosystèmes, le Gouvernement interdit l’usage de deux nouvelles substances phytopharmaceutiques. Photo : Jbosvert / Adobe Stock

Le 31 décembre dernier, le Gouvernement a publié un décret interdisant deux substances phytopharmaceutiques ayant un mode d’action identique à celui des néonicotinoïdes : le sulfoxaflor et la flupyradifurone.

« Les néonicotinoïdes sont une famille de substances employées dans des produits insecticides. Ces substances agissent sur le système nerveux central des insectes, et leur toxicité sur les pollinisateurs a été mise en évidence par de nombreuses études. (…) Depuis le 1er septembre 2018, la France a déjà interdit l’utilisation des cinq substances actives de la famille des néonicotinoïdes dans les produits phytopharmaceutiques et dans le traitement des semences. Le Gouvernement souhaite aller plus loin dans la protection de la santé et de l’environnement en mettant en œuvre l’interdiction prévue dans la loi EGalim pour les substances présentant le même mode d’action que les néonicotinoïdes. En l’état actuel des connaissances, deux substances répondent à cette définition : le sulfoxaflor et la flupyradifurone », expliquent les ministres de la Transition écologique et solidaire et de l’Agriculture et de l’Alimentation dans un communiqué commun.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire