Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

​Maladies fongiques

Le Collectif Sauvons les Fruits et Légumes de France tire la sonnette d’alarme

Publié le 25/07/2018 par Bérengère Bosi dans
Les conditions climatiques favorisent les maladies fongiques, notamment le mildiou sur vigne. Les moyens de lutte s'avèrent insuffisants, selon le Collectif Sauvons les Fruits et Légumes de France / Crédit : E.Thomas - Pixel image
Les conditions climatiques favorisent les maladies fongiques, notamment le mildiou sur vigne. Les moyens de lutte s'avèrent insuffisants, selon le Collectif Sauvons les Fruits et Légumes de France / Crédit : E.Thomas - Pixel image

Face aux conditions météo exceptionnelles cette année, les maladies fongiques prolifèrent et les rendements ralentissent, alerte le Collectif Sauvons les Fruits et Légumes de France dans un communiqué du 25 juillet.

En cause, les pluies abondantes du printemps et les chaleurs exceptionnelles. Conséquences : « Des problèmes sanitaires complexes » en viticulture (mildiou dans l’Hérault), mais également en maraîchage. « En plein champs, les problèmes sont nombreux », note le collectif. Idem en arboriculture, avec « la recrudescence de certaines maladies, comme le feu bactérien ».

Dans ce contexte, les producteurs manquent de solutions, déplore le collectif. « Toutes les solutions techniques disponibles […] ont été employées pour limiter l’impact des fusarioses, des pourritures, de monilioses. »
Avant d’envisager « un désarmement supplémentaire de la protection phytosanitaire », le collectif demande aux pouvoirs publics de bien analyser les conséquences potentielles. « Les professionnels ne peuvent être plongés dans des impasses techniques », affirme le collectif qui souhaite désormais que 2018 soit considérée comme « une année de référence » pour réfléchir au bien-fondé de l’interdiction de certains produits.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire