Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Produits frais

​Laurent Grandin élu président de l’Acofal

Laurent Grandin a remercié Bruno Dupont, président fondateur, pour le travail accompli pour faire asseoir la légitimité de l’association sur toutes les problématiques liées à l’alimentation. Photo : L.Theeten/Pixel6TM
Laurent Grandin a remercié Bruno Dupont, président fondateur, pour le travail accompli pour faire asseoir la légitimité de l’association sur toutes les problématiques liées à l’alimentation. Photo : L.Theeten/Pixel6TM

Lors de l’assemblée générale du 26 octobre dernier, Laurent Grandin a été élu président de l’Acofal, l’association de coordination du frais alimentaire.
Créée en février 2014, l’Acofal a pour objectif de défendre collectivement les intérêts des filières de produits alimentaires frais non transformés. Ses missions consistent notamment à représenter ses membres dans les instances publiques nationales et communautaires ainsi que dans toutes les organisations traitant globalement d’alimentation, dès qu’une approche multifilière est nécessaire.
 
Le président d’Interfel succède à Bruno Dupont qui restera, après trois ans de présidence, administrateur de l’association.
Le nouveau président sera appuyé dans ses fonctions par :

  • Jacques Woci, président de FFP, au poste de vice-président ;
  • Luc Chatelain, président du CNIPT, au titre de secrétaire général ;
  • Dominique Langlois, président d’Interbev, au titre de trésorier.

Remettre le « frais » au cœur de l’alimentation

Laurent Grandin a tenu à rappeler que « les produits frais sont essentiels en matière de goût, de plaisir et d’équilibre alimentaire. Ils sont facteurs de convivialité et de partage et sont éminemment complémentaires. Les traditions du bien manger et de la bonne table sont indissociables de la cuisine et du savoir-faire culinaire à la française, à base de produits frais. Je suis très fier de porter ce mandat avec l’ensemble de mes collègues des produits frais à mes côtés pour permettre une meilleure reconnaissance de nos filières et remettre « le frais » au cœur de l’alimentation. Et nous sommes sur la bonne voie puisque Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a récemment annoncé vouloir mettre les produits frais sur le devant de la scène. De même, nous ne pouvons que nous féliciter de la prise de conscience qui s’opère autour de l’opération « chèque produit frais » pour les populations en difficulté. »

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire