Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Vaucluse

Lancement de la campagne 2019 en cerise dans une exploitation certifiée HVE

Lancement de la campagne 2019 en cerise sur l’exploitation agricole du campus Louis Giraud qui forme les professionnels de demain. Photo : C.Even/Pixel6TM
Lancement de la campagne 2019 en cerise sur l’exploitation agricole du campus Louis Giraud qui forme les professionnels de demain. Photo : C.Even/Pixel6TM

Le lancement de la campagne 2019 en cerise, organisé par l’AOP Cerises de France, s’est déroulé le 17 mai dernier au domaine agricole du campus Louis Giraud situé à Carpentras (Vaucluse).
 
Ce lieu n’était pas choisi au hasard. « C’est la première exploitation fruitière Haute Valeur environnementale (HVE) du département », présente Jean-Christophe Neyron, président de l’AOP Cerises de France. Dans le cadre du plan de restructuration de la filière cerise, l’association nationale souhaite notamment inciter ses producteurs (elle en fédère aujourd’hui plus de 800) à s’engager dans une démarche de certification HVE.

Une diversité variétale

Le domaine Louis Giraud a obtenu cette reconnaissance officielle de la performance environnementale en novembre 2018. L’exploitation de 40 hectares a été auditée par un organisme certificateur sur quatre thématiques : la protection de la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et celle de la ressource en eau.
« Sur l’exploitation, nous avons différentes cultures et variétés. Nous avons notamment cinq variétés de cerises. Nous sommes actuellement en train de récolter la Burlat qui arrive à la mi-mai. Cette diversité variétale est importante et apporte des points lors de l’audit », cite comme exemple Isabelle Pèlegrin, responsable du domaine Louis Giraud.
 
En obtenant cette certification, l’exploitation peut apposer le logo HVE sur les produits qui sont commercialisés localement (boutique, restauration collective…). 
« La HVE, c’est une vitrine, un moyen de communiquer auprès des consommateurs et des jeunes », souligne Isabelle Pèlegrin. Sur le campus Louis Giraud, sont en effet formés des jeunes et des adultes en formation initiale et continue, du certificat d’aptitude professionnel agricole (Capa) à la licence pro.

Une production supérieure à 2018

Le domaine agricole étant situé dans l’aire géographique du cahier des charges de l’IGP cerise des coteaux du Ventoux, Jean-Christophe Neyron a par ailleurs fait un point sur l’avancée de ce dossier : « L’IGP est reconnue en France. Maintenant, il faut attendre que l’Europe valide notre cahier des charges. »
 
S’agissant enfin du contexte de début de campagne, les premières cerises commencent à arriver sur les étals. Selon la note de conjoncture Agreste, parue le 16 mai dernier, « au 1er mai 2019, la production annuelle 2019 de cerises est prévue supérieure à celle particulièrement faible de la campagne précédente, mais inférieure au niveau moyen sur 5 ans ». Elle est estimée à 36 300 tonnes.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire