Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Conjoncture

Laitue : un début de campagne pénalisé par le contexte sanitaire

Publié le 27/07/2020 par Caroline EVEN dans
Les surfaces nationales en laitues de la campagne d’été 2020-2021 seraient en baisse de 6 % sur un an. Photo : Barmalini/Adobe stock
Les surfaces nationales en laitues de la campagne d’été 2020-2021 seraient en baisse de 6 % sur un an. Photo : Barmalini/Adobe stock

D’après la note de conjoncture d’Agreste parue le 24 juillet dernier, le début de la campagne d’été 2020-2021 de la laitue est « peu encourageant », et ce, malgré des prix soutenus en juin.

« En début de campagne d’été, les prix à la production des laitues restent fermes, supérieurs en juin de 13 % à ceux de la campagne 2019-2020 et de 6 % à ceux de la moyenne des cinq dernières campagnes, sans toutefois traduire une situation de marché favorable. En effet, la laitue souffre des conséquences des mesures sanitaires, notamment concernant la restauration hors domicile, sans pouvoir écouler les produits sur les étals en raison d’un climat incertain et en dépit d’une production loin d’être excédentaire par rapport aux années passées. Les destructions au champ sont ainsi toujours fréquentes », décrit le rédacteur de la note.

Selon les estimations au 1er juillet 2020, les surfaces nationales en laitues de la campagne estivale 2020-2021 (qui s’étend de mai à septembre 2020) baisseraient de 6 % par rapport à l’été 2019, à 4 143 ha. Sur la campagne totale (été + hiver), les superficies atteindraient 7 729 ha.

La production de laitues de la campagne d’été 2020, avec 236,9 millions de têtes, diminuerait de 2 % sur un an et de 6 % par rapport à la moyenne 2015-2019. Au total, la récolte totale de laitues de la campagne 2020-2021, avec 514,6 millions de têtes, serait en recul de 1 % sur un an et de 8 % par rapport à la moyenne quinquennale.
 

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire