Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Financement d’entreprise

La Région Bretagne entre au capital du groupe d’aucy

Publié le 11/01/2019 par Danielle Bodiou dans
Entourés de Martin Meyrier, vice-président de la Région Bretagne à l’Économie, à l’innovation, aux TPE et à l’artisanat, d’Olivier Allain, vice-président chargé de l’agriculture et de l'agroalimentaire et d’Alain Perrin, directeur général du groupe d’aucy, Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, et Serge Le Bartz, président du groupe d’aucy, ont officialisé cette prise de participation de 5 M€, le 10 janvier à Ploërmel. Photo : D. Bodiou/Pixel image
Entourés de Martin Meyrier, vice-président de la Région Bretagne à l’Économie, à l’innovation, aux TPE et à l’artisanat, d’Olivier Allain, vice-président chargé de l’agriculture et de l'agroalimentaire et d’Alain Perrin, directeur général du groupe d’aucy

Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, et Serge Le Bartz, président du groupe d’aucy, ont officialisé le 10 janvier, à Ploërmel (Morbihan) la prise de participation de la Région Bretagne au capital du groupe.
En 2016, la Région Bretagne s’était engagée aux côtés du groupe coopératif dans sa démarche de relance en lui accordant un soutien notamment sous la forme d’une avance remboursable de 5 millions d’euros. Elle va désormais convertir cette somme en prise de participation à hauteur de 2,72 % du groupe d’aucy Holding (GDH), société qui réunit les activités d’aucy long life (production de légumes en conserve, de légumes surgelés et de plats cuisinés) et œufs-food du groupe d’aucy.
En devenant actionnaire, la Région sera membre du comité stratégique et aura un poste de censeur au conseil d’administration (participation au CA avec voix consultative). Elle bénéficiera ainsi d’un droit d’information sur l’activité et les décisions du groupe et pourra faire connaître sa vision stratégique.

Construire des liens forts avec les acteurs économiques

Après une première prise de participation en juillet 2018 dans le groupe YerBreizh (2 millions d'euros), c’est la deuxième fois que la Région Bretagne saisit l’opportunité d’entrer au capital d’une entreprise privée. Elle reste, à ce jour, la seule à avoir franchi le pas. « Si la Région se doit d’être aux côtés des entreprises lors de phases difficiles, son rôle est aussi de les accompagner dans leur développement, lorsqu’elles se montrent offensives et ambitieuses. Devenir actionnaire permet de construire des liens forts avec les acteurs économiques, de partager les risques mais aussi les réussites et de pouvoir porter sa vision auprès des actionnaires et des salariés, a indiqué le président Loïg Chesnais-Girard. La nature et la qualité de l'engagement de la Région Bretagne dépassent largement le simple cadre financier, a déclaré Serge le Bartz, président du groupe d’aucy. La confiance renouvelée de la Région symbolise l'union des forces vives bretonnes autour du développement de filières agricoles et agro-alimentaires créatrices de valeur. »
 
Basé à Theix (56), le groupe agroalimentaire coopératif d’aucy est organisé autour de quatre branches (amont, légumes en conserve et surgelés et plats cuisinés, œufs et viande) et de deux filières complètes, les légumes et l’œuf. Il rassemble 9000 agriculteurs adhérents et emploie 4500 salariés dans 19 sites de production en France, en Espagne et en Hongrie. En 2018, il a réalisé un chiffre d’affaires de 1,1 milliard d’euros, dont 17% à l’export. Numéro un français en légumes appertisés et en ovoproduits, il développe un portefeuille de marques nationales (d’aucy, Globus, Cocotine) et régionales ou spécialisées (Jean Nicolas, d’aucy bio, Maingourd).
 

 
 
 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire