Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Conjoncture

La production de pêches 2020 est en baisse sur un an mais les cours sont en hausse

Publié le 14/09/2020 par Caroline EVEN dans
En août 2020, les prix des pêches françaises ont été fermes. Photo : rh2010/Adobe Stock
En août 2020, les prix des pêches françaises ont été fermes. Photo : rh2010/Adobe Stock

Le 10 septembre est parue la dernière note de conjoncture d’Agreste sur la campagne 2020 de pêches. Au 1er septembre, la production nationale de pêches, de nectarines, de brugnons et de pavies serait en baisse de 10 % par rapport à l’année dernière et de 12 % par rapport à la moyenne quinquennale, à 181 700 tonnes.

Cette récolte, qui se rapprocherait du faible niveau de 2018, s’expliquerait, entre autres, par une floraison réduite en raison d’un hiver doux et des gelées importantes dans la vallée du Rhône. Suite à la douceur printanière, la cueillette était par ailleurs en avance jusqu’à deux semaines.

À l’échelle européenne, la récolte 2020 serait aussi en fort recul. « Selon Medfel, la production européenne 2020 chuterait de 22 % sur un an et comparée à la moyenne 2014-2018, soit la plus faible production depuis 2003 », indiquent les rédacteurs de la note.

S’agissant des cours des pêches françaises, après un « mois de juin atypique » avec des prix élevés (+19 % sur un an), en juillet ils sont revenus à un niveau comparable à 2019. Avec le déficit de production commercialisée en août, les prix sont ensuite remontés fortement (+25 % sur un an).

« Le chiffre d’affaires national provisoire de juin à août 2020 serait supérieur de 3 % à celui de 2019 et de 11 % à la moyenne 2015-2019. La hausse globale des prix a compensé la baisse des volumes. Néanmoins, l’évolution est variable selon les bassins de production. Le chiffre d’affaires est en baisse en vallée du Rhône (- 1 %), pour la deuxième année consécutive », expliquent les rédacteurs.

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire