Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Marketing

La filière banane lance sa gamme équitable

La Banane française équitable débarquera en mai sur les étals. Photo : DR
La Banane française équitable débarquera en mai sur les étals. Photo : DR

C’est en 2015, dans les allées du Salon international de l’Agriculture (Sia) que la filière banane a lancé officiellement la Banane française. 3 ans après, les bouquets de 3, 4, 5 ou 6 fruits jaunes entourés d’un bandeau bleu blanc rouge facilement reconnaissable n’ont cessé de se faire une place dans les étals. Aujourd’hui, ce sont 7 enseignes de la grande distribution qui ont adopté le concept. La Banane Française est ainsi présente dans plus de 2100 magasins (contre moins de 500 en 2015).

Objectif : 20 000 tonnes de Banane française

« Les ventes sont actuellement de 24 300 colis par semaine en moyenne soit : 1 944 000 bananes par semaine », précise l’union des groupements des producteurs de banane (UGPBAN). « L’objectif de la filière est d’atteindre les 20 000 tonnes d'ici la fin 2018. Même si ce n’est qu’en 2019 que les volumes de production de la filière seront à nouveau comparables aux années précédentes, 2018 sera l’année de la croissance réparatrice. »
En effet, rappelons que la Guadeloupe et la Martinique ont été touchées de plein fouet par l’ouragan Maria en septembre dernier. En Guadeloupe, ce sont 100 % des exploitations qui ont été détruites et 70 % en Martinique. Avant le passage de l’ouragan, la production annuelle était de 70 000 tonnes en Guadeloupe et de 200 000 tonnes en Martinique (contre respectivement 20 000 et 80 000 tonnes aujourd’hui).

La Banane équitable débarque en mai

Forte de cette première expérience réussie, c’est à nouveau dans les allées du SIA que la filière banane vient de lancer la Banane française équitable. Cette nouvelle segmentation, qui sera disponible en mai dans les magasins, a pour but d’accompagner au mieux les petites exploitations familiales, de 3 hectares en moyenne, soit 420 producteurs au total.
L’UGPBAN assure que la rémunération aux producteurs sera de + 40 % entre l’augmentation du prix d’achat et le financement d’actions collectives.
Tout comme sa consœur, la Banane française équitable sera vendue à la pièce ou en bouquets de 3, 4, 5 et 6 fruits et sera entourée par un ruban vert feuille et bleu blanc rouge indiquant le nombre de fruits. Ce ruban sera doté d’un code-barres pour faciliter les passages en caisse et permettre au consommateur de gagner du temps en évitant la pesée.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire