Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Produits en crise

Excédés, les producteurs interpellent Le Foll

Les producteurs de fruits et de légumes demandent un rendez-vous d'urgence au ministre.

Confrontés depuis plusieurs semaines à de très grosses difficultés sur le marché et excedés par certaines injusticesles producteurs de fruits et de légumes interpellent le ministre de l'Agriculture dans une lettre datée du 23 juillet 2014. Soutenus dans cette démarche par la FNSEA et les Jeunes agriculteurs, ils demandent un rendez-vous d'urgence au ministre et tirent la sonnette d'alarme sur divers points :

- les produits d'importations : diverses anomalies (calibrage, documents, qualité sanitaire) ont été constatées dans le sud de la France. Les producteurs demandent un plan de contrôle des fruits et légumes d'importation.

- l'encadrement du prix après vente : il serait sans cesse dévoyé par un recours au délai de 48 heures pour la fourniture des pièces justificatives. Les producteurs le déplorent.

- la RHD : elle est la grande oubliée des actions de communication. Les producteurs demandent la mise en place d'une action auprès des grossistes pour que soient favorisés les produits français.

- le référencement de l'origine française : la plupart des enseignes ont tardé à référencer les produits français,  la campagne 2014 étant plus précoce que la campagne 2013. Les producteurs demandent la mise en place d'un travail avec l'ensemble de l'aval de la filière pour optimiser le référéncement par rapport au calendrier.

- la formation des vendeurs : les responsables de GMS et les détaillants ne connaissent pas assez les réalités de la production, ce qui constitue un frein pour la promotion des fruits et légumes français. Les producteurs demandent un soutien à la formation du diplôme Primeurs.

- les indicateurs de crise : après plusieurs années de prix bas, ces derniers n'indiquent plus rien puisque la notion de crise se définit par rapport à la moyenne des tros dernières années. Les producteurs demandent de revoir la caractérisation de la situation de crise conjoncturelle.

- les conditions d'importation : elles sont différentes dans d'autres pays européens, comme en Allemagne où un mandataire est obligatoire. Les producteurs souhaitent aborder les conditions générales d'importation.

 - le millefeuille réglementaire : les producteurs français sont soumis à des règles plus strictes que leurs voisins européens. Ils demandent de stopper l'empilement des règles franco-françaises.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire