Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Conjoncture

Campagne 2019 : une production française de pêches qui reste inférieure à la moyenne

Publié le 16/09/2019 par Caroline EVEN dans
La production française de pêches de la campagne 2019 serait la deuxième récolte la plus faible depuis cinq ans, après celle de la campagne 2018. Photo : Dmitriy Golbay / Adobe Stock
La production française de pêches de la campagne 2019 serait la deuxième récolte la plus faible depuis cinq ans, après celle de la campagne 2018. Photo : Dmitriy Golbay / Adobe Stock

D’après la dernière note de conjoncture d’Agreste, parue le 10 septembre dernier, au 1er septembre 2019, la production française de pêches, de nectarines, de brugnons et de pavies de la campagne 2019 est estimée à 199 000 tonnes. Si elle est supérieure de 8 % à la faible récolte de 2018, elle reste inférieure de 6 % à celle de la moyenne 2014-2018.

En Languedoc-Roussillon, la production progresserait de 18 % sur un an à 98 900 tonnes. En Paca, elle augmenterait légèrement de 3 % à 59 800 t. En revanche, en Auvergne-Rhône-Alpes, elle reculerait de 8 % à 29 600 t. « Dans la Vallée du Rhône, la production du bassin serait en repli sur un an. Les épisodes de grêle de l’été ont réduit de plusieurs milliers de tonnes la production du bassin », indiquent les rédacteurs de la note Agreste.

S’agissant du chiffre d’affaires national de la pêche de cette campagne 2019 (juin-août), il serait supérieur de 3 % à celui de 2018 et 11 % à celui de la moyenne 2014-2018. Les disparités seraient toutefois importantes entre les bassins de production, avec une baisse du chiffre d’affaires en vallée du Rhône. 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire