Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Lancement de campagne

Asperges de France veut séduire les moins de 35 ans

Asperges violettes. Photo : Asperges de France A. VACHERON
Asperges violettes. Photo : Asperges de France A. VACHERON

Alors que les premières récoltes d’asperges ont démarré, Asperges de France a dévoilé, début mars, son plan de communication pour 2018. En plus de s’adresser aux opérateurs de la filière fruits et légumes, l’association cible cette année les consommateurs de moins de 35 ans, car « si le profil du consommateur moyen d’asperges est aujourd’hui celui d’un senior, il est primordial d’anticiper dès à présent comment se comporteront les consommateurs d’asperges de demain : de nombreuses études le montrent, les seniors de demain seront différents de ceux d’aujourd’hui et ils ressembleront dans leurs comportements d’achats aux jeunes d’aujourd’hui ! »
Asperges de France va ainsi développer et animer sa page Facebook, en partenariat avec l’Atelier des Chefs

Des quantités suffisantes pour Pâques

Il y a quelques jours, Asperges de France a également fait un point sur la situation dans les bassins de production du Sud-Ouest, du Sud-Est et du Val de Loire, là où se trouvent les sept organisations de producteurs qui adhèrent à l’organisme et qui représentent près de 160 producteurs d’asperges.
Si la mise en place de la nouvelle campagne a été rendue plus difficile dans certaines régions, du fait notamment de conditions météorologiques humides ayant compliqué la réalisation des buttages, ou de températures très froides comme dans le Sud-Est, l’organisme confirme que « les asperges françaises, blanches, violettes, vertes ou pourpres, devraient être présentes en quantités suffisantes pour Pâques ! Pour la campagne 2018, les objectifs de production des adhérents de l’association Asperges de France sont de 5 235 tonnes d’asperges pour une surface en production de 1 015 hectares. »

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire