Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Endive

Perle du Nord veut maintenir son statut de leader

L’endive est dans une dynamique positive en termes de consommation, avec un nombre d’acheteurs stable et une progression des quantités achetées (+1,2%) comme de la fréquence d’achat (+2,1%), indique Perle du Nord dans un communiqué. Photo : DR
L’endive est dans une dynamique positive en termes de consommation, avec un nombre d’acheteurs stable et une progression des quantités achetées (+1,2%) comme de la fréquence d’achat (+2,1%), indique Perle du Nord dans un communiqué. Photo : DR

Avec des volumes en hausse de 0,6 % sur la campagne 2017-2018, l’endive est dans une dynamique positive en termes de consommation, avec un nombre d’acheteurs stable et une progression des quantités achetées (+1,2%) comme de la fréquence d’achat (+2,1%), indique Perle du Nord dans un communiqué.

Les endives préemballées affichent les plus fortes performances : +1,6% des quantités achetées et +3,3% en termes de fréquence d’achat. Perle du Nord confirme d’ailleurs ses parts de marché sur le segment du préemballé (50%), grâce à ses nouvelles gammes (Les Tendances, Spécialités, Perle des perles avec plus de 1 000 t pour la première année, ou encore Perle des grandes faims), et une évolution de 3% pour la marque.

À peine un an après le lancement des nouvelles références et des packagings, Perle du Nord entend poursuivre sa stratégie commerciale et confirmer sa présence dans les linéaires et auprès des consommateurs, avec au programme pour 2018-2019 : l’optimisation et la spécialisation des outils de production et l’animation du rayon avec des actions trade/dégustation ou encore avec le lancement de produit de rupture, à l’image de la salade d’endive fruitée lancée très récemment. Sans oublier la multiplication des dispositifs de communication : campagne TV, présence accrue sur les réseaux sociaux (Facebook, instagram, pinterest), création de recettes…

Le groupe Perle Union soutient aussi ses 180 producteurs impliqués dans la création d'une filière légumes dans les Hauts-de-France en juin dernier. Pour les accompagner dans cette démarche, le groupe Perle Union nomme Jean-François Coulon, directeur filière légumes. Cet ingénieur agricole de formation a exercé pendant 22 ans au sein de l’UCPT (Prince de Bretagne), en tant que responsable produits sous abri et légumes de diversification, puis comme responsable innovation et développement. En binôme avec Mathieu Leleu, responsable de production légumes, Jean-François Coulon a pour mission d’organiser, d’animer, et de développer le pôle légumes. Au programme : structuration de l’offre, organisation et planification de la production, accompagnement et conseil technique, mise en place d’un agréage commun, développement des ventes, conquête de nouveaux marchés ...

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire