Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

​Endive

Perle du Nord : un bilan 2018-2019 mitigé, des ambitions pour 2019-2020

Publié le 23/10/2019 par Bérengère Bosi dans
Perle du Nord compte s'appuyer sur sa segmentation par l'usage pour conserver sa place de leader du segment préemballé à la pièce. Photo : Perle du Nord
Perle du Nord compte s'appuyer sur sa segmentation par l'usage pour conserver sa place de leader du segment préemballé à la pièce. Photo : Perle du Nord

À l’occasion de la présentation de son bilan de campagne 2018-2019, la marque de producteurs d’endives Perle du Nord a annoncé rejoindre le collectif Demain la Terre.
 
Les mauvaises conditions climatiques ont engendré en 2018-2019 un recul du volume de production de l’ordre de 4,6%. Cependant, cette baisse a été compensée en partie par une hausse des prix, 7,7% supérieurs à ceux constatés sur la campagne précédente.
Si la consommation de l’endive reste plutôt stable (près des trois quarts des Français en consomment en effet, avec une moyenne de 6,43 kg par an et par foyer), le marché de l’endive est peu dynamique. Dans ce contexte, Perle du Nord se félicite de son « bilan positif » (+15% de performance par rapport au marché global de l’endive). La marque a ainsi confirmé « sa place de leader sur le segment du préemballé à la pièce ».
 

Renforcer sa place de leader en 2019-2020

Pour la campagne à venir, « Perle du Nord entend conforter sa présence dans les linéaires ». La marque compte, pour ce faire, s’appuyer sur sa segmentation par l’usage. Différents dispositifs de communication seront déployés au cours de la campagne : animation sur lieux de vente, mise à disposition de recettes, présence sur les réseaux sociaux…
 
Pour mettre en avant la qualité de ses produits, la marque – qui produit 70 000 tonnes d’endives chaque année – a décidé de rejoindre l’association Demain la Terre. En accord avec les valeurs de l’association – proposer aux consommateurs des produits issus d’une agriculture responsable – Perle du Nord attend de cette adhésion « un cadre » et « une aide » pour « améliorer nos pratiques quotidiennes », explique Patrick Petitpas, directeur général de Perle du Nord.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire