Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Conjoncture

Endive : recul de la production 2018-2019 sur un an

Publié le 25/02/2019 par Caroline EVEN dans
 La production nationale d’endives 2018-2019 recule sur un an. Photo : hansenn/adobe stock
La production nationale d’endives 2018-2019 recule sur un an. Photo : hansenn/adobe stock

Le Service de la statistique et de la prospective du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a publié le 20 février dernier une nouvelle note de conjoncture « Endive ».
Selon les estimations, au 1er février 2019, les superficies françaises implantées en racines d'endives resteraient stables sur un an, à 8 968 ha. Elles seraient, en revanche, en repli de 4 % par rapport à la moyenne 2013-2017.

La production de racines de la campagne 2018-2019, qui s’étendait de mai à novembre 2018, est estimée à 287 400 tonnes. Elle diminuerait ainsi de 5 % sur un an, mais elle resterait supérieure de 6 % à la moyenne 2013-2017.
« Dans les Hauts-de-France, les semis avaient débuté mi-avril 2018 dans de bonnes conditions. Quelques orages violents ont nécessité de semer à nouveau. Le développement des racines a été impacté par la sécheresse et par la chaleur estivale, avec des problèmes sanitaires. La sécheresse des sols a ralenti les arrachages en septembre, en raison du sol trop sec et des calibres insuffisants. Ces derniers ont pu reprendre à la mi-octobre », précisent les rédacteurs de la note Agreste.

Des cours très soutenus

En raison de moindres disponibilités en racines, la production de chicons d’endives, obtenue par forçage des racines et qui est récoltée entre septembre 2018 et août 2019, serait pénalisée. Elle reculerait de 4 % sur un an, à 145 545 tonnes. Comparativement à la moyenne 2013-2017, la baisse de production atteindrait 12 %.
« Le changement de segmentation, avec la production d'endives de plus petits calibres pour répondre à la demande, impacterait par ailleurs le niveau des tonnages », mentionnent  les rédacteurs de la note.

Concernant les cours de l’endive, ils sont très soutenus depuis le début de la campagne malgré une baisse des prix observée depuis décembre 2018. En janvier 2019, les cours se situaient ainsi 16 % au-dessus de ceux de janvier 2018 et 33 % au-dessus des prix de la période 2013-2017.

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire