Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Conjoncture

Des surfaces stables en fraise mais des prix à la baisse

Publié le 24/06/2019 par Caroline EVEN dans
La récolte de fraises de la campagne 2019 serait de 59 400 tonnes. Photo : Juliemrvl/Adobe Stock
La récolte de fraises de la campagne 2019 serait de 59 400 tonnes. Photo : Juliemrvl/Adobe Stock

D’après la récente note de conjoncture Agreste, selon les estimations au 1er juin 2019, les surfaces nationales de fraises pour la campagne 2019 seraient stables sur un an (3 354 hectares) et en légère progression par rapport à la moyenne quinquennale (+2 %).  

« Les surfaces augmenteraient dans le bassin sud-est en raison d’un changement d’assolement de certains exploitants (melon ou tomate) en faveur de la fraise sous serre. Le bassin centre-ouest verrait ses surfaces diminuer à la suite d’une campagne 2018 plutôt mauvaise et de la difficulté de recrutement de main-d’œuvre », indiquent les rédacteurs de la note de conjoncture.

La Gariguette en crise conjoncturelle en mai 2019

La récolte 2019 de fraises serait de 59 400 tonnes, en hausse de 13 % sur un an et de 4 % par rapport à la moyenne 2014-2018. En raison de conditions climatiques favorables dès février, avec des périodes alternant douceur et fraîcheur, les récoltes de début de campagne ont été en nette hausse par rapport aux années précédentes.

S’agissant de la commercialisation des fraises, le marché s’est vite retrouvé saturé par les volumes récoltés en région et dans les pays concurrents, principalement l’Espagne.
« En mai, les prix se trouvent 5 % en dessous de ceux d’avril 2018 et rejoignent ceux de la moyenne quinquennale. Début mai, la Gariguette a été déclarée en crise conjoncturelle durant cinq jours de suite par le Réseau des Nouvelles des Marchés », précisent les rédacteurs de la note.

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire