Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Prosulfocarbe

De nouvelles conditions d'application pour protéger les cultures non cibles

Publié le 10/10/2018 par Bérengère Bosi dans
En cas de proximité avec des cultures non cibles, l'usage de produits à base de prosulfocarbe est désormais très restreint. Photo : Valery Shanin/Fotolia
En cas de proximité avec des cultures non cibles, l'usage de produits à base de prosulfocarbe est désormais très restreint. Photo : Valery Shanin/Fotolia

Depuis le 4 octobre, de nouvelles conditions d’application d’herbicides à base de prosulfocarbe ont été définies par l’Anses, avec effet immédiat. Ces nouvelles conditions viennent s’appliquer pour les cultures situées à proximité (jusqu’à 1 km) de cultures non cibles.

Ces cultures non cibles sont :

  • cultures fruitières : pommes, poires;
  • cultures légumières : mâche, épinard, cresson des fontaines, roquette, jeunes pousses;
  • cultures aromatiques : cerfeuil, coriandre, livèche, menthe, persil, thym;
  • cultures médicinales : artichaut, bardane, cardon, chicorée, mélisse, piloselle, radis noir, sauge officinale.

Désormais, les utilisateurs ne pourront plus employer ces produits à l’automne si des cultures non cibles situées à moins de 500 mètres de la parcelle à traiter n’ont pas été récoltées.
Si les cultures non cibles sont situées entre 500 mètres et 1 km de la parcelle à traiter : le produit ne peut être appliqué avant la récolte des cultures non cibles. En cas d’impossibilité, le produit peut être pulvérisé, mais uniquement le matin avant 9 heures ou le soir après 18 heures, en conditions de température faible et d’hygrométrie élevée.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire