Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Tomate

Avec Locabelle, TerreAzur relocalise la tomate de pleine terre

Damien et Jean-Édouard Brelet produisent cette année 5 000 m² de tomate Locabelle en pleine terre. Photo : O.Lévêque/Pixel Image
Damien et Jean-Édouard Brelet produisent cette année 5 000 m² de tomate Locabelle en pleine terre. Photo : O.Lévêque/Pixel Image

Après une présentation en 2017 de la nouvelle variété Locabelle®, mise au point par l’Inra, TerreAzur (groupe Pomona), le CTIFL et Agri Obtentions, voilà le lancement national de la production pour l’été 2018. Avec 21 producteurs partenaires (sur les 1 200 que compte TerreAzur) répartis sur tout le territoire français, ce sont 450 à 500 t de tomate Locabelle® qui devraient être produites cette année. TerreAzur s’appuiera sur 133 acheteurs en région, pour distribuer ensuite la production au plus près des acheteurs locaux. Objectif : relocaliser la tomate de pleine terre, pour retrouver du goût, critère cher au consommateur, souligne Gérard Roué, chef de produit national légumes chez Pomona TerreAzur   :
 
"Nous avons réalisé des tests consommateurs, et Locabelle® est sortie dans le haut du panier ! Cette variété a beaucoup d’arômes lorsqu’elle est cueillie à maturité, d’où l’intérêt d’une proximité entre producteurs et consommateurs. Aussi, elle se conserve correctement, une semaine à température ambiante, ce qui permet de préserver sa qualité."
 


Gérard Roué, chef de produit national légumes chez Pomona TerreAzur. Photo : O.Lévêque/Pixel Image

 

Lutte intégrée

Après un premier test chez trois producteurs en 2017 et 50 t produites, la campagne 2018 marque donc une nouvelle étape, toujours dans une stratégie de culture à faible niveau d’intrants, et une production sans chauffage. Damien et Jean-Édouard Brelet, producteurs de légumes sur l’exploitation familiale Loire Vallée de 45 ha à La Chapelle-Basse-Mer (Loire-Atlantique), produisent cette année 5 000 m² de tomate Locabelle® en pleine terre, sous serre :
 
"Nous revenons depuis plusieurs années à une production diversifiée de légumes de saison. Beaucoup de nos proches et nos clients nous demandaient aussi des tomates qui ont du goût. Quand TerreAzur nous a proposé de produire la Locabelle®, nous avons dit oui ! Pour cette variété, nous partons d’un plant greffé sur Maxifort avec deux bras, et une plantations à 1m pour développer l’extrabras, voire tester la conduite avec un 4e bras cette année. Nous sommes en lutte intégrée, avec emploi de bourdons pour la pollinisation, et de macrolophus contre certains parasites. Nous visons une trentaine de tonnes de Locabelle® pour 2018, produites sous contrat avec TerreAzur, à une fourchette de prix définie à l’avance. Ainsi, si le marché de la tomate baisse, nous sommes garantis d’une rémunération minimum."


Au centre, Bruno Bernard-Coffre, directeur de TerreAzur. Photo : O.Lévêque/Pixel Image.

Deux concepts en une variété

Pour Bruno Bernard-Coffre, directeur de TerreAzur, Locabelle® valorise deux concepts : le retour de la tomate de pleine terre avec une variété résistante et qualitative, et une relocalisation de la production de tomates au sein des différentes régions :

"Il y aura plus d’hétérogénéité dans les calibres avec Locabelle®. Mais l’avantage de TerreAzur est de travailler avec différents clients : restauration commerciale et collective, grande et moyennes surfaces, primeurs. L’approvisionnement local est une vraie volonté du groupe, avec plus de 60 % de nos achats en fruits et légumes réalisés auprès de producteurs français."
 
Et pour l’avenir, la démarche Locabelle® pourrait s’étendre à d’autres productions, locales et de qualité, réfléchit TerreAzur.

Ajouter un commentaire