Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

​Aubergine

Arrêt du Novodor FC contre le doryphore

Novodor FC est un insecticide de biocontrôle composé de la bactérie Bacillus thuringiensis subsp. tenebrionis permettant de contrôler les attaques des larves de doryphore en cultures de pommes de terre et d’aubergines. Photo : Fotolia
Novodor FC est un insecticide de biocontrôle composé de la bactérie Bacillus thuringiensis subsp. tenebrionis permettant de contrôler les attaques des larves de doryphore en cultures de pommes de terre et d’aubergines. Photo : Fotolia

Sumitomo Chemical, fabricant du Novodor FC, un insecticide de biocontrôle permettant de contrôler les attaques des larves de doryphore en cultures de pommes de terre et d’aubergines, a décidé de ne pas soutenir le renouvellement de la substance active.
Ainsi, le 30 avril 2019, la substance active du Novodor FC perdra son homologation. Koppert France, importateur historique du Novodor FC en France, s’engage à distribuer le produit jusqu’à cette date. Les utilisateurs bénéficieront cependant d’un délai d’un an pour utiliser le produit.

Koppert France cherche de nouvelles solutions

Pour rappel, le doryphore est un ravageur majeur des cultures de pommes de terre et d’aubergines. Les outils de contrôle biologique contre ce ravageur sont cependant extrêmement restreints et les solutions de lutte conventionnelles sont également mises à mal par la suppression de plusieurs matières actives (l’acétamipride, de la famille des néonicotinoïdes, est notamment interdit depuis le 1er septembre 2018).
Conscient de l’enjeu de ces impasses techniques pour la filière aubergine et pomme de terre, Koppert France annonce rechercher activement des solutions naturelles contre le doryphore et investit dans de nombreuses études pour trouver une solution de substitution. La société en appelle également à tout partenaire de recherche intéressé par cette démarche.

Ajouter un commentaire