Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Pommes poires

Un contexte plus optimiste ?

Une production européenne de pommes et poires en légère baisse, des stocks plus bas... Les prix sauront-ils faire oublier la campagne 2014 ?
Une production européenne de pommes et poires en légère baisse, des stocks plus bas... Les prix sauront-ils faire oublier la campagne 2014 ? Photo : Fotolia

Avec près de 12 millions de tonnes, le potentiel européen de production de pommes pour cette nouvelle campagne s’annonce globalement à la baisse de 5% mais reste néanmoins supérieur de 7% par rapport à la moyenne de trois dernières années.
Si, lors de la présentation des prévisions de récolte début août lors de la conférence Prognosfruit, la qualité semblait au rendez-vous, l’issue finale de la campagne restait incertaine notamment en raison des hautes températures qui se sont abattues sur une grande partie de l’Europe fin juillet-début août et dont les possibles conséquences sur le calibre et la conservation des fruits restent encore inconnues.
Avec un potentiel de production stable estimé à 3,75 millions de tonnes, la Pologne reste largement en tête en Europe, suivie par l’Italie avec 2,33 Mt. Avec près de 1,6 Mt la France, qui arrive à la 3e position, voit son potentiel augmenter de 10% par rapport à la campagne précédente (+14% / moyenne 2012-2014).
Retrouvez ici l’ensemble des prévisions européennes de récolte de pommes et poires.
 

Les voyants au vert

Production en baisse, stocks plus bas, parité euro-dollar favorable aux producteurs européens… Le contexte s’annonce meilleur que l’an passé où les produits s’étaient malgré tout bien écoulés. Reste à savoir si les opérateurs se défendront cette année sur des prix plus élevés car la campagne 2014-2015 aura coûté à l’arboriculture européenne avec des prix moyens payés à la production en baisse de 20 à 30% …
Daniel Sauvaitre, président de l’ANPP, tient cependant à alerter les producteurs français:

"Malgré ce contexte plus optimiste, il ne faut en aucun cas baisser la garde et continuer à augmenter le niveau qualitatif des fruits que nous rentrons en chambre froide. Comme l’an passé, je ne peux que conseiller aux producteurs de ne récolter que le meilleur et de laisser au verger les fruits de qualité inférieure."

 

Une production de poires à la hausse en France

En poires, le potentiel de production en Europe est annoncé à 2,343 millions de tonnes, soit une diminution de 3% par rapport à la campagne précédente mais une hausse de 6% par rapport à la moyenne de trois dernières années. Autres faits notables: la baisse importante de production annoncée pour le verger d’Abate Fetel en Italie et surtout celui de Rocha au Portugal (-25%).
L’Italie reste malgré tout largement en tête des pays producteurs de poires en Europe avec 723 000 tonnes annoncées (-2%/2014), suivie par l’Espagne avec 377 000 t (-6%), la Belgique avec 347 000 t (-7%),  et les Pays-Bas avec 327 000 t (-6%).
La France voit quant à elle son potentiel augmenter de 14% par rapport à l’an passé et de 9% par rapport à la moyenne 2012-2014. Elle devrait produire cette année quelque 149 000 t de poires.
 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire