Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Innoraisin

Un Casdar pour le raisin de table

L'étude va notamment évaluer la sensibilité des consommateurs aux atouts santé du raisin de table
L'étude va notamment évaluer la sensibilité des consommateurs aux atouts santé du raisin de table

Un nouveau projet Casdar porté par le CTIFL a débuté début janvier. Il a pour objectif de participer à la relance du raisin de table et à sa consommation en France en donnant des références objectives sur sa qualité nutritionnelle. Il s’articule autour de deux volets : un volet consommation et un volet technique.

Le volet consommation ambitionne d’évaluer la sensibilité des consommateurs aux atouts santé du raisin de table. « Nous allons étudier, au travers d’une économie expérimentale, le comportement d’achat du consommateur en explorant son consentement à payer : est-il prêt à payer pour un raisin dont on met en avant les atouts santé ? », explique Christophe Aubert, animateur du projet et ingénieur de recherche au CTIFL, centre de Saint-Rémy de Provence.

Apporter des éléments tangibles

Parallèlement, le volet technique de l’étude consistera en une évaluation des composés d’intérêts nutritionnels (vitamine C, anthocyanes, composés polyphénoliques) du raisin de table, et en particulier du Muscat de Hambourg. « Nous allons également étudier l’intérêt de certaines techniques de production, innovantes et naturelles, susceptibles d’augmenter ce taux de composés d’intérêts nutritionnels : modes de conduite, irrigation, effeuillage, apports de nutriciteurs », complète Christophe Aubert.

Le projet va durer trois ans et regroupe différents partenaires techniques : le CTIFL, le domaine expérimental La Tapy, l’Université d’Avignon, l’Université de Toulouse, l’Inra de Montpellier et la société toulousaine Agronutrition. Dans le comité de pilotage, on retrouve l’AOPn raisin de table, le pôle Ventoux, le pole Terralia, la FNPF et le CFPPA de Carpentras.

Pour Alexandra Lacoste, directrice de l’AOPn raisin de table, « ce projet nous permettra de communiquer concrètement sur les atouts santé du raisin de table, en donnant aux scientifiques les moyens d’apporter des éléments tangibles. »

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire