Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

"Xylella fastidiosa"

Quinze nouveaux foyers détectés

Fin août, la bactérie "Xylella fastidiosa" a été détectée sur des faux genêts d’Espagne (Spartium junceum) dans la région d’Alata, au nord d’Ajaccio.
Fin août, la bactérie "Xylella fastidiosa" a été détectée sur des faux genêts d’Espagne (Spartium junceum) dans la région d’Alata, au nord d’Ajaccio. Photo : Wikipedia

Suite à une réunion vendredi dernier, la préfecture de Corse du Sud annonce 15 nouveaux foyers détectés de Xylella fastidiosa, portant le nombre total de foyers à 56, tous situés en Corse-du-Sud.  Ce sont plus de 600 prélèvements qui ont à ce jour été effectués en Corse dans le cadre du plan de lutte contre cette bactérie, dont le premier cas avait été annoncé le 22 juillet (article du 23 juillet sur le blog de l'Arbo).

Fin août, la bactérie Xylella fastidiosa a été détectée sur des faux genêts d’Espagne (Spartium junceum) dans la région d’Alata, au nord d’Ajaccio, autour d’un foyer de polygale à feuille de myrte. Les polygales et genêts infectés proviennent du même pépiniériste, achetés et plantés en 2007.

Transmission peu probable par des insectes

Concernant les lauriers-roses, oliviers et Prunus, les résultats des prélèvements sont pour l’heure tous négatifs, indique la préfecture. Dans tous les autres foyers, les seuls résultats positifs concernent des polygales à feuille de myrte. L’hypothèse d’une transmission de la bactérie par des insectes d’une plante vers une autre, semble très peu probable, complète le communiqué.

L’arrêté préfectoral du 10 août 2015, ordonné à la demande de Stéphane Le Foll, précise toujours les priorités d’action afin de prévenir la propagation de la bactérie de façon proportionnée:

  • Dans un rayon de 100 mètres autour des plants infectés, la destruction des végétaux doit obéir à un ordre déterminé, ciblant, outre les végétaux infectés, l’ensemble des végétaux appartenant au genre Polygala et ceux présentant des symptômes douteux.
  • La destruction éventuelle des végétaux hôtes sans symptômes, sensibles à la bactérie présente en Corse, n’intervient que dans un second temps, et sur nouvelle demande de l’administration.
  • Les mesures relatives à la plantation des végétaux hôtes et à la circulation des végétaux spécifiés restent inchangées. Elles s’appliquent dans la zone infectée de 100 m et dans la zone tampon de 10 km de rayon. Les mesures de désinsectisation menées, à la demande de l’État, par le Conseil départemental de la Corse-du-Sud, se poursuivent pour chacun des foyers identifiés.

Si le collectif anti-Xylella Fastidiosa réclame toujours l'imposition d'un blocus total à l'entrée de tout végétal sur l'île, la préfecture indique qu’un comité régional d’orientation de la politique sanitaire animale et végétale se tiendra le 9 septembre prochain à Ajaccio sous la présidence de Christophe Mirmand, préfet de Corse, préfet de la Corse-du-Sud.
 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire