Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Protection des plantes

Quelles nouveautés sur la liste des produits de biocontrôle ?

Publié le 19/07/2018 par Aude Bressolier dans
Le Botanigard 22 WP, récemment autorisé, agit par contact pour le contrôle des aleurodes et/ou thrips des cultures sous abri. Photo : R.Poissonnet
Le Botanigard 22 WP, récemment autorisé, agit par contact pour le contrôle des aleurodes et/ou thrips des cultures sous abri. Photo : R.Poissonnet

Le ministère de l’Agriculture vient de publier la nouvelle liste des produits autorisés en biocontrôle. L’occasion pour le ministère de rappeler que « pour favoriser leur développement, les produits de biocontrôle bénéficient de procédures accélérées et d'évaluation et d’instruction des demandes d'autorisations de mise sur le marché (AMM) et de taxes réduites dans le cadre de ces procédures. »
Les produits phytopharmaceutiques de biocontrôle bénéficient également d'allègements réglementaires supplémentaires. Ils sont ainsi exemptés de l’interdiction de publicité commerciale et de l'obligation d’agrément phytosanitaire pour l’application. Ils ne sont pas soumis à l'obligation de réduction des usages dans le cadre de la mise en place des certificats d’économie de produits phytosanitaires. Ils sont également exemptés de l'interdiction de mise sur le marché, de délivrance, d’utilisation et de détention pour un usage non professionnel à partir du 1er janvier 2019.
 

Des nouveautés en arboriculture et en maraîchage

 
Parmi les nouveaux produits ayant reçu une AMM, on relève en maraîchage, le Botanigard 22 WP de Certis Europe, un insecticide qui agit par contact pour le contrôle des aleurodes et/ou thrips des cultures sous abri. À base du champignon entomopathogène Beauveria bassiana souche GHA, naturellement présent dans le sol, Botanigard 22 WP provoque chez les insectes la maladie de la muscardine blanche : les spores du champignon entrent en contact avec l’insecte par sa cuticule, ils germent et se développent à l’intérieur de l’insecte jusqu’à provoquer sa mort environ une semaine après l’application. 
En arboriculture, on note la récente homologation de lIsomate P de Sumi Ago France, des diffuseurs de phéromones pour lutter contre la sésie du pommier.
La prochaine actualisation interviendra en septembre 2018 sur la base des produits autorisés au 31 août 2018.

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire