Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

​Estimations

Pêches-abricots : un fort recul des récoltes est attendu

Publié le 16/05/2018 par Bérengère Bosi dans
Le service de la statistique du ministère de l'Agriculture s'attend un un fort recul des récoltes en pêches et en abricots. Photo : kbarrowood
Le service de la statistique du ministère de l'Agriculture s'attend un un fort recul des récoltes en pêches et en abricots. Photo : kbarrowood

Que ce soit en pêche ou en abricot, les estimations de récoltes 2018 sont en fort recul par rapport à 2017 : de l’ordre de 10% en pêche, et même de 14% en abricot. En cause, les conditions climatiques défavorables, particulièrement le gel, qui a affecté les variétés précoces.

« Au 1er mai 2018, la production annuelle de pêches, de nectarines, de brugnons et de pavies est estimée à 200000 tonnes », indique une note de conjoncture du service de la statistique du ministère de l’Agriculture, diffusée le 16 mai. Que ce soit en Occitanie, en Paca ou en Auvergne - Rhône-Alpes, toutes les régions sont touchées par ce recul. Ainsi, les récoltes nationales sont estimées en baisse de 10% comparé à 2017, et de 9% par rapport à la moyenne des cinq dernières années.
En abricot, le constat est similaire : le service de la statistique estime les récoltes à 137 000 tonnes, en recul de 14% par rapport à 2017 et de 8% par rapport à la moyenne quinquennale.
Les causes sont identiques : la floraison des variétés précoces a été stoppée par une succession d’épisodes de froid, de gelées et de pluie. La France n’a d’ailleurs pas été la seule concernée : les statisticiens s’attendent à un recul net de la production européenne dans son ensemble.

Ajouter un commentaire