Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Partenariat transfrontalier

Palvip étudie les solutions de biocontrôle en cultures végétales méditerranéennes

Les partenaires transfrontaliers du projet Palvip étudient des solutions de biocontrôle pour protéger les cultures de cerises contre "Drosophila suzukii". Photo : C.Even/Pixel6TM
Les partenaires transfrontaliers du projet Palvip étudient des solutions de biocontrôle pour protéger les cultures de cerises contre "Drosophila suzukii". Photo : C.Even/Pixel6TM

Le projet Palvip (protection alternative des productions végétales interrégionale pyrénéenne), réalisé dans le cadre du programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (Poctefa), se poursuit jusqu’à fin 2020.
Ce projet, conduit par la chambre d’agriculture des Pyrénées-Orientales (CA66) sur une période de trois ans, étudie des solutions de biocontrôle pour protéger les cultures végétales méditerranéennes : vigne (oïdium, vespère, eudemis), pêche (monilia sur fruits), abricot (monilia sur fleurs), cerise (Drosophila suzukii), salade (gestion des adventices).

« Grâce à une complémentarité de compétences entre les partenaires et un travail en réseau transfrontalier, il s’agit de développer une approche globale qui va au-delà de l’évaluation classique de l’efficacité au champ et qui inclut : la formulation de nouveaux produits, l’analyse de leurs mécanismes d’action et de la réponse induite sur la plante, l’étude de leur impact organoleptique, sanitaire et environnemental », souligne Michel Guallar, président de la CA66.

Les partenaires impliqués dans ce projet sont les universités de Perpignan, Gérone et autonome de Barcelone, et des entreprises privées (Futureco Bioscience, AMP Biotech et Akinao). Les expérimentations au champ sont réalisées par la CA66 (par la station viti-vinicole de Tresserre et la Sica Centrex) et l’Institut catalan de la vigne et du vin (Incavi).
 
Pour en savoir plus sur ce projet : palvip.univ-perp.fr

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire