Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Mention abeilles

La FNPF regrette le renforcement de la réglementation

Le renforcement de la réglementation obligerait les agriculteurs à travailler de nuit. "Où est la cohérence, à l’heure où l’on met en place un système de protection renforcée des travailleurs face à la pénibilité ?", interroge la FNPF.
Le renforcement de la réglementation obligerait les agriculteurs à travailler de nuit. "Où est la cohérence, à l’heure où l’on met en place un système de protection renforcée des travailleurs face à la pénibilité ?", interroge la FNPF.

Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, a annoncé fin avril le renforcement de la réglementation concernant la protection des abeilles dans le cadre des traitements phyto.

Le Ministre a notamment indiqué que l’arrêté interministériel sur les produits phytosanitaires bénéficiant de la « mention abeilles » est actuellement en cours de révision. La nouvelle mouture permettrait de mieux tenir compte des contraintes de pollinisation au moment des épandages pendant la floraison.

La FNPF n'a pas accueilli la nouvelle très favorablement. "La mention Abeilles existe sur les produits phytosanitaires depuis 2003 !, s'exclame en effet le syndicat des producteurs de fruits. Concernant les arboriculteurs, elle est respectée. Et nombre d’entre eux ont anticipé cette réglementation en faisant évoluer leurs pratiques, notamment en répondant au cahier des charges de la Production fruitière intégrée."

La FNPF rappelle également que de nombreux arboriculteurs contractualisent avec des apiculteurs pour l’installation de ruches dans leurs vergers au moment de la pollinisation. Le renforcement de la réglementation obligerait même les agriculteurs à travailler de nuit. "Où est la cohérence, à l’heure où l’on met en place un système de protection renforcée des travailleurs face à la pénibilité ?", interroge le syndicat.

Pour en savoir plus
Lire le communiqué du Ministère

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire