Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Xylella fastidiosa

Corse : bientôt des plants d’oliviers certifiés

Pour contrer "Xylella fastidiosa", l'AOP huile d’olive de Corse met en place une filière locale de plants d’oliviers certifiés. Les premières livraisons aux pépiniéristes devraient être effectives en juillet.
Pour contrer "Xylella fastidiosa", l'AOP huile d’olive de Corse met en place une filière locale de plants d’oliviers certifiés. Les premières livraisons aux pépiniéristes devraient être effectives en juillet. Photo : J. Jouve/Oliu di Corsica

Face à la menace représentée par la bactérie Xylella fastidiosa sur le verger oléicole de Corse, le syndicat AOP Oliu di Corsica annonce la mise en place d’une filière locale de plants d’oliviers certifiés.
 
Jusqu’en 2014, les oléiculteurs corses importaient plus de 80% de leurs plants d’oliviers d’Italie. Mais les ravages causés par la bactérie Xylella fastidiosa pauca sur les oliveraies de la région des Pouilles et le fait que la maladie y soit hors de contrôle les ont contraints à remettre en cause ces importations. En juillet 2015, la découverte de la souche multiplex en Corse et ses conséquences réglementaires sur l’introduction et la circulation des végétaux sur l’île les poussent à adopter d’urgence une solution alternative.

"La production sur nos terres et par nos soins de plants d’oliviers nous est alors apparue comme la seule voie possible, d’autant que nous réfléchissions depuis 2013 à la mise en place d’un réseau de collaboration en recherche & développement afin d’améliorer la connaissance et la conservation des variétés corses", explique Sandrine Marfisi, présidente du syndicat AOP Oliu di Corsica.

Sélectionner, sécuriser et produire des oliviers corses

Dès lors, il s’agit de proposer le plus rapidement possible une solution d’approvisionnement locale en plants d’oliviers agricoles de variétés corses aux producteurs insulaires, tout en menant en parallèle le programme de sélection d’évaluation des variétés corses.

L’objectif visé est la production de plants d’oliviers sains, authentiques et de qualité, avec la mise en place d’ici trois ans d’une certification nationale CTIFL.
 
Les premiers plants enracinés devraient être livrés aux pépiniéristes à partir de juillet 2016 et les premiers arbres prêts pour la plantation vendus à partir de l’automne 2017. L’objectif de production à terme est de 60 ha par an, soit 15 000 plants d’oliviers annuellement sur au moins sept variétés corses.

À propos de l’AOP huile d’olive de Corse - Oliu di Corsica

Obtenue en 2004, l’appellation d’origine contrôlée (devenue appellation d’origine protégée en 2007) est venue récompenser le travail collectif d’une cinquantaine de récoltants passionnés et attachés à la sauvegarde du patrimoine oléicole insulaire, ainsi qu’à la valorisation de leur huile d’olive. Un signe officiel de qualité qui garantit, entre autres, l’origine – corse – des olives et leur lieu de trituration, et récompense ainsi la tradition oléicole corse et le savoir-faire de ses hommes.
           
L’AOP en quelques chiffres:
188 producteurs adhérents
• 28 moulins agréés
• 60% des volumes d’huile d’olive produits en Corse labellisés AOP
628 ha de vergers d’oliviers en AOP
• 123 000 litres de production moyenne par an (soit 3,5 % de la production nationale)
• Prix moyen: 20 €/litre
 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire