Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Congrès Aneefel

La réforme de la fiscalité locale inquiète les expéditeurs

Publié le 18/03/2015 par Fleur Masson dans
Les coopératives ne sont pas concernées par cette hausse d'impôts. Les expéditeurs et exportateurs pointent une distorsion de concurrence.

Delphine Kosser-Glories, responsable juridique à la CGI, est intervenue lors de l’AG de l’Aneefel des 12 et 13 mars derniers pour aborder la réforme en cours de la fiscalité locale. Une hausse moyenne de 20 % des taxes foncières est à prévoir, avec, cependant, de fortes disparités d’un département à l’autre.

« Le problème est que les coopératives ne sont pas concernées par cette augmentation d’impôts ! », a relevé Sabine Alary, co-présidente de la SIPMM abricot, pointant du doigt ce qui s’apparente à une distorsion de concurrence.

Face à une situation qui risque d’impacter significativement la rentabilité des entreprises, Sabine Alary estime que la mobilisation des opérateurs dans leurs communautés de communes, départements et régions est indispensable. 

=> Retrouvez le compte-rendu du congrès dans le numéro d'avril de Médiafel.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire