Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Tomate

Solarenn, Savéol et Prince de Bretagne lancent le label « Cultivées sans pesticides »

Prince de Bretagne, Savéol et Solarenn pèsent 50% de la production de tomates en France. Leur objectif est que 30 à 40% de cette production porte à terme les couleurs du nouveau label " Cultivées sans pesticides". Photo : DR
Prince de Bretagne, Savéol et Solarenn pèsent 50% de la production de tomates en France. Leur objectif est que 30 à 40% de cette production porte à terme les couleurs du nouveau label " Cultivées sans pesticides". Photo : DR

Les marques bretonnes Savéol, Prince de Bretagne et Solarenn ont annoncé, le 29 janvier, la création de l’Alliance Nature et Saveurs pour lancer le nouveau label « Cultivées sans pesticides ». Dès cette année, l’union de ces trois acteurs majeurs de la tomate va se concrétiser par une démarche commune incarnée par un cahier des charges de production et de qualité, et par ce label de reconnaissance, une pastille verte portant la mention « Cultivées sans pesticides » apposée sur l’ensemble des tomates produites sans pesticides de synthèse de la fleur à l’assiette.
 
« L’enjeu de cette alliance est de répondre à une forte demande des consommateurs en attente de produits sans traitements. Moins onéreux à l’achat que du bio, les produits sans pesticides sont une belle alternative aux produits conventionnels et permettent à un plus grand nombre de consommer mieux, soulignent les marques dans un communiqué. L’alliance nous permettra de communiquer sur nos pratiques en serres  (100% de nos producteurs utilisent la protection biologique intégrée dans leurs serres), de valoriser le travail des producteurs bretons dans la réduction des pesticides. Et de défendre la promesse qualitative de nos tomates françaises face à des tomates d’importation qui ne sont pas forcément soumises à la même réglementation phytosanitaire qu’en France. »
 
Avec 208 producteurs et 196 000 tonnes de tomates cultivées, Prince de Bretagne, Savéol et Solarenn pèsent aujourd’hui 50% de la production de tomates en France. « L’objectif est que 30 à 40% de cette production porte à terme les couleurs du nouveau label "Cultivées sans pesticides" » soulignent les trois marques dont l’ambition est également d’étendre la démarche à d’autres légumes.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire