Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Prévisions hémisphère sud : rien d'alarmant

Prévisions hémisphère sud : rien d'alarmant. Photo : Fleur Masson / Pixel Image
Prévisions hémisphère sud : rien d'alarmant. Photo : Fleur Masson / Pixel Image

La production de pommes de l’hémisphère sud pour la campagne 2012 est plutôt stable comparée à l’an passé, avec les baisses de production de certains pays comme l’Argentine (- 9%), le Brésil ( - 5 %) et la Nouvelle Zélande (- 2%), tandis que d’autres pays voient leur production augmenter comme l’Australie (+ 13%) et le Chili (+ 2%). L’Afrique du sud reste stable.

La production de pommes de cette année est ainsi estimée à  5 539 000 tonnes, soit 2 % de moins que l’année dernière, mais 3 % de plus que la moyenne 2009 - 2011. Le Chili reste le plus gros producteur de pommes de l’hémisphère sud en 2012 avec 1 821 000 tonnes, alors que le Brésil prend la deuxième place avec 1 187 000 tonnes. L’Argentine est 3° avec 950 000 tonnes. Le développement de la consommation intérieure de certains de ces pays et la proportion d'industrie laissent augurer des exportations en baisse de 4%. « Si l'Europe reste un marché important pour l'hémisphère sud, d'autres zones sont désormais privilégiées, comme l'Asie et les pays voisins en développement pour l'Afrique du sud et l'Amérique du sud. Rien ne laisse donc présager une forte pression des pommes d'hémisphère sud en Europe », explique Vincent Guérin de l’ANPP.

En ce qui concerne les poires, la situation est assez stable par rapport à l’an passé, avec une production de 1 521 000 tonnes , soit une baisse de 1% par rapport à 2011 et une augmentation de 1 % par rapport à la moyenne des 3 dernières années. Les pays dont la production augmente sont : l’Argentine (-2%), l’Australie (- 4%), le Chili (- 2%) et la Nouvelle Zélande (- 9%). Quand à l’Afrique du Sud, sa production de poires augmente de 2 %. Comme pour les pommes, les prévisions d’exportation sont à la baisse avec 588 094 tonnes de poires exportées, soit 7 % de moins que l’an passé.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire